HEC Montréal lance un Laboratoire en éducation financière avec l’appui de Desjardins

17 octobre 2022

L’École annonce la création d’un Laboratoire en éducation financière, un projet qui se concrétise grâce à un don de 1,25 million $ du Mouvement Desjardins.

Le Laboratoire, qui vient s’insérer dans l’écosystème de l’Institut sur la retraite et l’épargne de HEC Montréal (IRE), sera sous la direction de Philippe d’Astous, professeur agrégé au Département de finance. Ce dernier obtient par la même occasion le Professorship Desjardins en finances personnelles.

Le financement de ces nouvelles entités de recherche s’échelonne sur une période de 5 ans.

 

Les comportements financiers décortiqués

Le nouveau Laboratoire sera voué à l’expérimentation en éducation financière. Sa mission sera centrée sur la compréhension des comportements financiers des individus, dans le but de concevoir des interventions en éducation financière susceptibles d’accroître leur bien-être.

Plus précisément, le Laboratoire travaillera en fonction de 3 objectifs :

  1. Documenter et analyser la situation de littératie financière des individus;
  2. Comprendre comment le niveau de littératie financière se répercute sur les choix financiers;
  3. Analyser des interventions ciblées pour améliorer les connaissances financières des individus et contribuer ainsi à leur santé financière.

Les recherches se concentreront sur 2 thèmes majeurs :

  • la gestion de la dette;
  • les investissements financiers.

Philippe d'Astous

Philippe d'Astous

Collaborations et formation

Pour mener à bien ce projet, Philippe d’Astous sera entouré d’une équipe internationale d’universitaires, incluant plusieurs membres du corps professoral de HEC Montréal, dont certains sont associés à l’IRE. Des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs seront également impliqués dans les activités. Leur formation s’inscrit d’ailleurs au cœur de la mission du Laboratoire.

Les membres de cette équipe scientifique auront recours à des approches reposant sur l’observation des comportements ou des réactions des individus par l’analyse de données. Ces données proviendront d’enquêtes expérimentales originales ou encore, il s’agira de données administratives représentant des décisions financières réellement prises par des personnes.

Les résultats de ces études auront une utilité concrète pour la société, en plus d’être transférables aux organisations qui souhaitent mieux répondre aux besoins des gens en matière de finances personnelles.


hec.ca > Nouvelles > HEC Montréal lance un Laboratoire en éducation financière avec l’appui de Desjardins