Le contenu

HEC Montréal plus active dans la coopération universitaire France-Québec

Caroline Aubé copréside le CFQCU

27 octobre 2021

HEC Montréal s’impliquera encore plus étroitement dans le développement de la coopération entre les universités québécoises et françaises. La directrice de la recherche et du transfert de l’École, Caroline Aubé, vient d’accéder à la coprésidence du Conseil franco-québécois de coopération universitaire (CFQCU).

Nommée par le Comité de la recherche du Bureau de coopération interuniversitaire, Caroline Aubé siégeait déjà à ce Conseil depuis quelques mois. Comme coprésidente québécoise de l’organisme, elle aura comme vis-à-vis français le président de l’Université de Rennes 1, David Alis, récemment nommé, lui aussi, coprésident du Conseil.

La mission de la CFQCU est d’appuyer la coopération universitaire entre la France et le Québec en mettant en place des programmes qui visent à établir des partenariats stratégiques en matière d’enseignement et de recherche.

Un exemple en est le programme Samuel-de-Champlain, qui permet de faciliter les collaborations entre professeurs-chercheurs du Québec et de France. Comprenant un volet recherche et un volet enseignement, le programme fonctionne sur la base d’appel de projets sur des thématiques variées, avec un accent mis sur celles en lien avec les priorités des gouvernements québécois et français.

Également le CFQCU organise des colloques et une rencontre internationale annuelle, afin de permettre le développement de projets structurants et le partage de connaissances entre universitaires de part et d’autre de l’Atlantique.

En apprendre plus sur le CFQCU


Nouvelles > 2021 > HEC Montréal plus active dans la coopération universitaire France-Québec