Le contenu

Un article d’Eduardo Schiehll se distingue

5 novembre 2019

Le professeur au Département de sciences comptables Eduardo Schiehll a reçu le Best Paper Award pour un article scientifique présenté lors de la 5e conférence de l’International Corporate Governance Society (ICGS), qui a eu lieu à l’Essex Business School, au Royaume-Uni.

L’article primé est intitulé When is Protection Over-Protection? Symmetric Versus Asymmetric Property Rights. Il a été corédigé avec les chercheurs Henrique Castro Martins, Luiz Ricardo Kabbach de Castro et Paulo Rento Soares Terra.

Il s’agit d’une étude comparative des différences entre 30 pays dans la protection légale qui s’applique aux fournisseurs de capitaux externes, plus précisément aux actionnaires minoritaires et aux créanciers des sociétés par actions.

L’étude se démarque par sa contribution théorique en ce qui concerne la complémentarité et la substitution entre les mécanismes de gouvernance, ainsi que par ses implications pratiques, car elle permet d’informer les décideurs publics sur les effets de certains changements de réglementation.

« Lorsqu’il est question de gouvernance, on parle beaucoup d’augmenter la réglementation et ce que l’article démontre c’est que dans certains contextes, un niveau de réglementation trop élevé pourrait être néfaste au développement du marché », explique le professeur Schiehll.

À propos d’Eduardo Schiehll

Eduardo Schiehll est professeur titulaire au Département de sciences comptables à HEC Montréal. Il détient un doctorat en administration des affaires, avec une spécialisation en comptabilité de gestion. Avant de se joindre au corps professoral de l’École, il a cumulé plus de 10 ans d’expérience en enseignement en plus d’avoir travaillé comme vérificateur et consultant chez PricewaterhouseCoopers au Brésil.

Ses activités de recherche et d’enseignement ciblent la gouvernance d’entreprise, la conception de systèmes de contrôle de gestion et la gestion de la performance, sujets sur lesquels il a publié de nombreux articles scientifiques.


Nouvelles > 2019 > Un article d’Eduardo Schiehll se distingue