Le contenu

Jian Tang obtient une chaire en intelligence artificielle Canada-CIFAR

21 décembre 2018

Le professeur adjoint au Département de sciences de la décision, Jian Tang, est parmi les 29 chercheurs d’universités canadiennes à avoir été nommés titulaires d’une chaire en intelligence artificielle (IA) Canada-CIFAR.

L’annonce de cette cohorte inaugurale par l’Institut canadien en recherches avancées (CIFAR) s’est déroulée le 3 décembre dernier à Montréal, lors de la première réunion annuelle de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA. Cette stratégie est dotée d’un budget de 125 millions de dollars. Elle vise à maintenir le Canada en position de chef de file dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle.

Les titulaires des chaires sont affiliés à l’un des trois instituts nationaux en IA, soit Amii à Edmonton, Institut Vecteur à Toronto et Mila, à Montréal.

Jian Tang, lui-même affilié au Mila, fait partie de la moitié des titulaires de cette cohorte qui obtiennent une chaire dans une perspective de recrutement. Originaire de Chine et embauché à HEC Montréal il y a un an, il occupe son premier poste universitaire au Canada. L’autre moitié de la cohorte est constituée de chercheurs plus établis, que le Canada souhaite retenir au pays.

Le financement de cette chaire de recherche est accordé à Jian Tang pour une période de quatre ans. Il voit cette nomination comme une marque importante de soutien à la poursuite de ses projets de recherche en intelligence artificielle :

«Je suis très enthousiaste de cette nomination. Cela va me permettre de faire de la recherche fondamentale en IA à long terme, d’embaucher plusieurs étudiant et ainsi former plusieurs futurs chercheurs dans ce domaine. Entretemps, cette chaire va aussi m’aider à tisser des interactions avec d’autres chercheurs en IA au Canada et partout dans le monde. »

À propos de Jian Tang

Les travaux de Jian Tang se concentrent sur l’apprentissage profond (deep learning) et l’apprentissage par renforcement pour des données structurées sous forme de graphiques. Ses recherches ont des applications dans des domaines variés incluant l’analyse de réseaux sociaux, les systèmes de recommandation, le traitement du langage naturel et la découverte de médicaments.

Il détient un doctorat en informatique de l’Université de Pékin. Avant de se joindre au corps professoral de HEC Montréal, en décembre 2017, il a été chercheur associé à l’Université du Michigan et à l’Université Carnegie-Mellon. Il a reçu le prix du meilleur article lors de l'une des conférences les plus prestigieuses d'apprentissage automatique, ICML 2014, et a été nominé pour le prix du meilleur article lors de l'une des principales conférences sur l'exploration de données, WWW 2016.

Depuis décembre 2017, Jian Tang fait également partie de l’équipe de professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila).

Avant d’entamer sa carrière universitaire, il a travaillé pendant deux ans comme chercheur pour Microsoft Research Asia.


Nouvelles > 2018 > Jian Tang obtient une chaire en intelligence artificielle Canada-CIFAR