Gwyneth Edwards récompensée par la Revue canadienne des sciences de l’administration

22 avril 2015

La professeure adjointe Gwyneth Edwards (affaires internationales) a reçu la mention honorable 2014 de la Revue canadienne des sciences de l’administration, pour son article MNE practice transfer as a process of institutional change, coécrit avec Rick Molz (Université Concordia).

L’étude énoncée dans l’article primé s’inscrit dans le prolongement de la théorie actuelle du transfert de la pratique organisationnelle stratégique dans les firmes multinationales. L’analyse théorique suggère que le transfert de la pratique est un processus de changement institutionnel qui débouche non seulement sur l’adoption, l’adaptation ou la non-adoption de la pratique, mais aussi sur la reconstruction. Lorsqu’il y a des contradictions au sein des environnements institutionnels ou d’un environnement institutionnel à l’autre, les intérêts mal alignés poussent les acteurs à embrasser la pratique. La théorie du processus proposée permet de mieux cerner comment les acteurs secondaires peu puissants s’engagent dans la pratique pour augmenter leurs connaissances et bâtir de nouvelles capacités au sein de la firme.

Titulaire d’un Ph. D. et d’un MBA de l’Université Concordia, Gwyneth Edwards est professeure à HEC Montréal depuis juin 2013. Membre du Comité d’éthique de la recherche, elle se spécialise en stratégies de gestion internationale, en pratiques stratégiques, en processus stratégiques et trajectoire de l’entreprise ainsi qu’en transfert de connaissances dans les multinationales. Soulignons qu’elle a également été sélectionnée en juillet 2014 comme finaliste du Grigor McClelland Dissertation Award, un concours organisé par le Journal of Management Studies et la Society for the Advancement of Management Studies, et qu’elle a reçu en juin 2014 la médaille d’or académique du gouverneur général du Canada.


Nouvelles > 2015 > Gwyneth Edwards récompensée par la Revue canadienne des sciences de l’administration