Le contenu

Grands prix de recherche et de pédagogie à Georges Dionne et Jean Talbot

1 décembre 2016

Les professeurs Georges Dionne et Jean Talbot ont remporté les grands prix de recherche et de pédagogie 2016. Ces récompenses, décernées lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de l’École, couronnent la carrière de deux professeurs ayant gagné le plus haut respect de leurs pairs.

Georges Dionne : grand prix de recherche Pierre-Laurin

Georges Dionne est professeur de finance et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gestion des risques à HEC Montréal depuis 1996.

Dès son arrivée à l’École, il y développe le domaine de la gestion des risques, si bien qu’il s’agit aujourd’hui d’un important champ d’expertise distinctif de l’École.

Georges Dionne est également chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d'entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT).Il a été président de l’European Group of Risk and Insurance Economists (2014) et de l’Association canadienne d’économique (2013). Il a été membre du conseil d’administration de HEC Montréal de 2009 à 2015. Actuellement, il est membre du conseil d’administration de SCOR Canada et président du Comité des risques de cette compagnie de réassurance.

La renommée et l’influence de Georges Dionne à titre de professeur et de chercheur dépassent largement nos frontières. Il a publié plus de 170 articles dans des revues scientifiques et édité 5 livres, dont le Handbook of Insurance. Cet ouvrage, qualifié de contribution hors du commun au domaine du risque et de l’assurance par l’American Risk and Insurance Association, est utilisé partout dans le monde. Il a été traduit en chinois et été primé par plusieurs prix internationaux.

Selon le classement du site IDEAS, Georges Dionne se classe parmi les 20 meilleurs chercheurs en gestion des risques au monde et les 20 meilleurs économistes au Canada. Le recensement Google Scholar lui attribue un indice h de 43 et le place 4e chercheur le plus cité au monde en matière d’assurances et 24e dans le domaine de la gestion des risques. Le créateur de l’index, Jorge E. Hirsch, estime qu’après 20 ans de carrière, une cote de 40 est attribuée aux chercheurs exceptionnels.

Georges Dionne a dirigé plus de 90 étudiants à la maîtrise, 30 doctorants et huit stagiaires postdoctoraux.

En 2011, HEC Montréal lui octroie le grand prix de pédagogie Jean-Guertin. La même année, la Société royale du Canada (dont il est membre depuis 2000) lui remet la médaille Innis-Gérin pour son apport éminent et soutenu au domaine des sciences sociales au pays.

Jean Talbot : grand prix de pédagogie Jean-Guertin

Jean Talbot est professeur titulaire, directeur du Département des technologies de l’information et directeur pédagogique de la Direction de l’apprentissage et de l’innovation pédagogique. Il s’intéresse particulièrement à la transformation des organisations à l’aide des TI, la gestion des processus d’affaires, la gouvernance des TI et l’utilisation des TI en enseignement supérieur.

En 2010, il devient le premier directeur de l’apprentissage et de l’innovation pédagogique. À ce titre, il mène de nombreux projets structurants pour l’École, notamment la création d’EDUlib, la plateforme de cours gratuits en ligne ouverts à tous. En novembre 2012, le premier cours offert sur la plateforme est une première au Québec. Quatre ans plus tard, EDUlib a donné accès à près d’une vingtaine de cours en ligne dispensés par HEC Montréal, l’Université de Montréal et Polytechnique Montréal.

De 2003 à 2009, Jean Talbot est directeur du programme de MBA de l’École. Pendant son mandat, il introduit de nombreuses innovations et voit à la montée du programme dans les classements internationaux. Il met notamment sur pied le Défi HEC, pendant lequel une entreprise pose un problème de gestion aux étudiants qui doivent le résoudre en équipe. Il crée également le premier cours Campus international avec Louise Séguin Dulude, qui est alors directrice du service de l’enseignement des affaires internationales.

Sur le plan du matériel pédagogique, Jean Talbot est notamment coauteur avec la professeur Suzanne Rivard des trois premières éditions du manuel Le développement des systèmes d'information : une méthode intégrée à la transformation des processus. Cet été, le cas coécrit avec les professeurs Ryad Titah et Pierre-Majorique Léger remporte à Paris le prix AIM-CCMP du meilleur cas pédagogique en systèmes d’information 2016.

Jean Talbot détient un MBA de HEC Montréal et un doctorat en systèmes d’information de l’Université Montpellier II. Ses travaux de recherche ont été publiés dans MIS Quarterly, Journal of MIS et Information & Management.


Photos: Jean Martin


Nouvelles > 2016 > Grands prix de recherche et de pédagogie à Georges Dionne et Jean Talbot