Le contenu

Des étudiants du MBA primés pour une application innovante alliant énergie et environnement

20 novembre 2018

Prix défi HQ Cooperathon

Avinnash Ravindran, Étienne Boutet et Charlotte Lombardi.

Une équipe de trois étudiants du MBA a remporté le défi Hydro-Québec lors du Coopérathon 2018, une compétition ouverte axée sur les innovations sociales, qui s’est déroulée dans plusieurs villes du Québec et de l’Ontario, du 26 septembre au 1er novembre. L’équipe composée d’Étienne Boutet, Charlotte Lombardi et Avinnash Ravindran a remporté une bourse de 5 000 dollars.

Le Coopérathon est organisé chaque année par le groupe financier coopératif Desjardins, en partenariat avec des entreprises commanditaires. La compétition était divisée en quatre thèmes : Santé, Finance, Éducation, Énergie et environnement. Cette année, 134 équipes avaient pris part au Coopérathon, soit 1445 participants.

L’équipe « ÉcoPointe » de HEC Montréal, qui participait à la demi-finale dans la catégorie Énergie et environnement, a su répondre avec brio à la question-défi lancée aux concurrents par Hydro-Québec, le commanditaire de ce volet : « Comment augmenter la part de l’énergie renouvelable dans notre consommation, ou encore comment coordonner et mettre en commun les moyens et les efforts des consommateurs et producteurs de biens et d’énergie ? »

L’application ÉcoPointe

L’application ÉcoPointe permet d’être informé des pointes prévues, de suivre sa consommation pendant les événements et de visualiser les bénéfices environnementaux et économiques résultant de ses efforts pour réduire sa demande en électricité durant les pointes.

La solution proposée par ÉcoPointe est une application mobile ayant pour but de déplacer la demande d’électricité, trop forte durant les périodes de pointe en hiver. Il s’agit d’un problème récurrent pour Hydro-Québec. La solution ÉcoPointe permettrait à la Société d’État d’éviter le recours à l’importation d’électricité en provenance de sources nuisibles à l’environnement, comme les centrales thermiques.

À plus long terme, elle pourrait aussi permettre de retarder la mise en chantier de gros projets d’infrastructures, souvent coûteux, mais nécessaires pour assurer une puissance suffisante pour répondre à la demande maximale d’électricité, en période de froids intenses.

L’application ÉcoPointe est conçue à la fois comme un outil de sensibilisation et comme un jeu pour les utilisateurs. Ceux-ci peuvent se mesurer à eux-mêmes, à leurs objectifs ou aux autres consommateurs d'électricité.

Les utilisateurs reçoivent des avis lorsqu’Hydro-Québec prévoit une hausse de la demande d’électricité. Puis, une série de conseils ou trucs sont proposés pour réduire la consommation. Par exemple, on leur recommande de faire fonctionner les appareils qui utilisent de l’eau chaude en dehors des périodes de pointe.

ÉcoPointe propose ensuite un suivi en temps réel pour indiquer à l’usager où il se situe par rapport à ce qui est souhaité.

Les membres de l’équipe ÉcoPointe insistent sur les gains potentiels pour la société québécoise, qui pourrait réduire son empreinte environnementale et sa dépendance aux importations, ainsi qu'aux sources d’énergie non renouvelables.

Une telle application pourrait par ailleurs faire économiser beaucoup à Hydro-Québec, aussi la société d’État a montré de l’intérêt à développer une telle application. Des discussions sont en cours avec nos trois étudiants primés.


Nouvelles > 2018 > Des étudiants du MBA primés pour une application innovante alliant énergie et environnement