Le contenu

Le gouvernement chilien finance le démarrage d’une entreprise de quatre diplômés de HEC Montréal

Jeudi 3 octobre 2013


Montréal, Québec, le 3 octobre 2013 - Une équipe de quatre diplômés du MBA de HEC Montréal fera partie de la prochaine cohorte de Start-up Chile, un programme créé par le gouvernement chilien dans le but d’attirer les jeunes entrepreneurs.

Ce programme, lancé en 2010, a pour but d’aider les jeunes entrepreneurs à créer une entreprise au Chili et à positionner le pays comme laboratoire en matière d'innovation et d'entrepreneuriat en Amérique latine. Cette année, seulement 85 projets sur 1 386 candidatures ont été retenus par le jury.

« On a tout juste reçu notre diplôme et nous voilà déjà entrepreneurs à l’étranger!, s’est réjoui le jeune diplômé de HEC Montréal Jean-Michel Beaudoin, au nom des quatre membres de l’équipe. Notre formation MBA nous a offert les outils et la confiance nécessaires pour mener un tel projet d’envergure internationale. »

Les quatre diplômés recevront un budget de 40 000 $US pour lancer leur entreprise nommée MissingLINK. En novembre prochain, ils se rendront au Chili pour une période de sept mois, pendant laquelle ils seront accompagnés dans leur démarche de démarrage d'entreprise. Ils donneront également des conférences et assisteront à des événements.

Tout a commencé en février 2013, lors de la deuxième édition du Startup Weekend Montréal organisé à HEC Montréal. Les quatre étudiants devaient mettre sur pied un projet d’affaires en 54 heures : l'idée de MissingLINK, une solution de gestion des relations universitaires, est alors née.

Plus précisément, leur entreprise a pour but de renforcer les liens entre les étudiants, les diplômés, les chercheurs, l'administration et les recruteurs en vue de favoriser les occasions de collaboration. Pour ce faire, MissingLINK offre une plateforme utilisant les médias sociaux afin de mettre en relation les différents intervenants en fonction de leurs besoins et intérêts particuliers, de façon à aider chacun à réaliser ses objectifs. Par exemple, les étudiants et diplômés peuvent y « réseauter », les recruteurs, y trouver les candidats recherchés, et les associations étudiantes, y trouver du soutien, de l'encadrement et des sources de financement pour leurs activités.

« MissingLINK vise à servir la communauté universitaire en aidant ses membres à entrer en contact avec d'autres personnes susceptibles de leur permettre de franchir la prochaine étape qui les sépare de leurs réalisations,  souligne Jean-Michel Beaudoin. MissingLINK se veut donc une plateforme dynamique où les participants n’hésitent pas à solliciter ouvertement le concours du plus puissant réseau auquel ils appartiennent de facto : leur alma mater. »

 

Le processus de sélection de Start-up Chile :

Des experts de Silicon Valley (entrepreneurs, universitaires, investisseurs) et de la Sous-commission de l'entrepreneuriat et de l'innovation d'InnovaChile ont sélectionné les 85 projets en fonction des critères suivants :

  • les aptitudes, les qualifications, l'expérience et l'engagement des membres de l'équipe; leurs réalisations tangibles et  leurs projets précédents de démarrage d'entreprise; leurs réseaux et leurs contacts;
  • la stratégie utilisée, l'originalité et l'aspect innovateur du projet; les investisseurs et mentors reliés; l’impact global et les avantages compétitifs du projet;
  • le public-cible, la taille du marché et la concurrence;
  • le potentiel international du projet, essentiel.

-30-

 

À propos de HEC Montréal

HEC Montréal est un établissement universitaire qui accueille plus de 12 000 étudiants dans l’un ou l’autre de ses  programmes d’études en gestion, du B.A.A. au Ph. D., en plus de former plus de 7 000 cadres et dirigeants chaque année. Elle compte parmi les écoles d’administration les plus actives en recherche au Canada grâce à une cinquantaine d'unités de recherche, incluant 25 chaires dont 7 chaires de recherche du Canada. Forte de ses 280 professeurs, HEC Montréal est un établissement francophone qui offre plusieurs programmes dans plus qu'une langue.  Depuis sa fondation en 1907, l'École a formé plus de 71 000 diplômés dans de nombreux domaines de la gestion.

hec.ca | Facebook | Twitter

 

Pour de plus amples informations, communiquez avec :

Julie Lajoye
Conseillère en relation avec les médias
HEC Montréal
514 340-7320
julie.lajoye@hec.ca
 

De gauche à droite : Simon Turcotte, Lauris Bonnet, Jean-Michel Beaudoin et Daniel Tardif.


Salle de presse > Communiqués > 2013 > Le gouvernement chilien finance le démarrage d’une entreprise de quatre diplômés de HEC Montréal