Le contenu

Johanne Turbide nommée au conseil d’administration de Centraide

4 juillet 2018

La professeure titulaire au Département de sciences comptables Johanne Turbide accède au conseil d’administration de l’organisation Centraide du Grand Montréal. Sa nomination a été entérinée lors de l’assemblée générale du 12 juin dernier, pour un mandat de 2 ans renouvelable deux fois.

Johanne Turbide est intervenue plusieurs fois au cours des dernières années, auprès de cette organisation philanthropique active dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Elle a agi à titre de consultante bénévole pour certains des organismes appuyés par Centraide.

« Centraide est l’une des plus grandes organisations à faire de l’investissement dans les organismes communautaires. C’est un levier très important, et pas seulement au niveau financier, car Centraide fait aussi de l’accompagnement pour s’assurer que ces organismes sont bien gérés. C’est très en lien avec ce que je fais dans la vie, c’est-à-dire enseigner ou faire comprendre l’importance de la gestion pour qu’une entreprise sociale ou un groupe communautaire puisse bien réaliser sa mission », a déclaré Johanne Turbide.

Les liens entre Centraide du Grand Montréal et HEC Montréal sont établis depuis plusieurs années, entre autres par le biais de la campagne annuelle de collecte de fonds auprès des employés de l’École. D’autres professeurs HEC Montréal ont aussi déjà siégé au CA de cette organisation, comme Jacques Nantel et Taieb Hafsi qui a quitté ses fonctions d’administrateur en juin 2018, après 6 années de service.

À propos de Johanne Turbide

Johanne Turbide détient un doctorat (Ph. D.) de l’Université de Warwick en Angleterre et une maîtrise (M. Sc.) de HEC Montréal, elle est membre de l’Ordre des CPA du Canada. Elle est directrice du développement durable à HEC Montréal et codirectrice du Pôle IDEOS. En plus de son engagement avec Centraide, elle siège aux conseils d’administration du Conseil des arts de Montréal, de l’ACFAS et elle préside le CA du Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM).

Ses principaux intérêts de recherche portent sur différents aspects de la gouvernance, et de la gestion stratégique et financière des organismes à but non lucratif. Elle a dirigé différents projets de recherche financés par des fonds de recherche et des ministères, et impliquant des partenariats avec des organismes communautaires et culturels. Elle a participé à la publication ou rédigé plusieurs guides, articles et outils de gestion en lien avec ces projets.


Nouvelles > 2018 > Johanne Turbide nommée au conseil d’administration de Centraide