Le contenu

L’EMBA McGill-HEC Montréal décerne 4 bourses de 50 000 $

12 septembre 2017

L’Executive MBA McGill – HEC Montréal remettra 4 bourses d’admissions de 50 000 $ à des candidats à son programme, dont 3 à des gestionnaires d’organisations à but non lucratif (OBNL) et une, à un gestionnaire issu des peuples autochtones. Le nombre de bourses d’admission à l’EMBA passe donc de 2 à 4 cette année.

L’ajout de 2 bourses supplémentaires vient renforcer l’objectif poursuivi par la direction de l’EMBA, qui souhaite accroître la diversité d’expériences et de perspectives au sein des participants au programme. Les bourses sont attribuées par le comité de sélection, sur la base du besoin et du mérite des candidats.

Les récipiendaires pour 2017-2018 sont Julie Desharnais, Roméo Essou et Hélène Meilleur, dans la catégorie des gestionnaires d’OBNL, et Kakwiranó:ron Cook, dans la catégorie gestionnaire d’origine autochtone.

Kakwiranó:ron Cook est administrateur responsable des relations avec les Autochtones à l’Université McGill. Il est à la fois membre de la Nation mohawk d’Akwesasne — située au Québec, en Ontario et dans l’État de New York — et de la Nation oglala des Sioux-Lakotas du Dakota du Sud. Dans son travail, il est appelé à collaborer avec des membres des Premières nations, et des communautés inuites et métisses de partout à travers le Canada, afin de faire la promotion des études supérieures et de l’Université McGill auprès des jeunes et des étudiants potentiels. Il coordonne également plusieurs activités de la Maison des Premières nations de l’Université McGill, parmi lesquelles la Cérémonie de bienvenue et le Pow-wow annuel. Kakwiranó:ron Cook est diplômé de l’Hawaii Pacific University. Il détient une grande expérience professionnelle en promotion de programmes éducatifs, autant dans ses communautés d’origine qu’à l’échelle internationale.

Julie Desharnais a commencé sa carrière comme travailleuse sociale dans le quartier montréalais d’Hochelaga-Maisonneuve. Aujourd’hui, elle est directrice des centres d’Hochelaga-Maisonneuve et de Côte-des-Neiges de la Fondation du Dr Julien, qui fournit des soins et services en pédiatrie sociale. Julie Desharnais est responsable de l’organisation générale du centre de services et elle supervise l’équipe d’intervention psychosociale, de concert avec le Dr Gilles Julien. Madame Desharnais détient un baccalauréat en travail social ainsi qu’une maîtrise en gestion des organisations. Sa grande connaissance de l’approche de pédiatrie sociale en communauté ainsi que des besoins spécifiques des enfants et des familles vivant en situation de vulnérabilité l’ont amenée à donner plusieurs conférences dans le milieu de l’éducation et bon nombre d’entrevues médiatiques.

Roméo Essou est directeur général des programmes et subventions à l’African Institute for Mathematical Science (AIMS) du Sénégal, l’un de six centres panafricains consacrés à l’éducation supérieure et à la recherche en sciences mathématiques. Monsieur Essou est à la tête d’une équipe multiculturelle et il interagit avec une grande variété de partenaires incluant des gouvernements, des institutions d’éducation, des partenaires industriels et des donateurs. En 2015, il a été l’un des lauréats du prestigieux Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders. Avant de se joindre à l’équipe de direction d’AIMS Senegal, Roméo Essou a été directeur national pour l’organisme Right To Play, au Bénin, et a travaillé pour Plan International et la Keeping Children Safe Coalition, à des postes de haut niveau. Roméo Essou détient une maîtrise de l’Université d’Abomey-Calavi, au Bénin.

Hélène Meilleur est directrice de Défi Travail Argenteuil, un organisme qui offre des services professionnels aux jeunes et aux adultes pour améliorer leur employabilité et faciliter leur intégration en emploi. Madame Meilleur est la fondatrice de cet organisme dont elle assume aussi la direction depuis 20 ans. Elle a commencé sa carrière comme adjointe politique, avant de travailler comme conseillère en emploi, puis comme consultante et formatrice en employabilité et ressources humaines. Elle voit dans l’EMBA McGill – HEC Montréal l’occasion unique de rencontrer des gestionnaires de milieux différents et d’acquérir les outils qui lui permettront de mieux contribuer au développement de son organisation.


Nouvelles > 2017 > L’EMBA McGill-HEC Montréal décerne 4 bourses de 50 000 $