Le contenu

Première pelletée de terre pour le nouvel édifice de HEC Montréal au cœur du centre-ville d’affaires

Jeudi 17 octobre 2019

Montréal, le 17 octobre 2019 – HEC Montréal donne le coup d’envoi ce matin à la construction de son nouvel édifice au centre-ville d’affaires avec la traditionnelle première pelletée de terre. L’événement se déroule en présence de la présidente du conseil d'administration de HEC Montréal, Mme Hélène Desmarais, du directeur de HEC Montréal M. Federico Pasin, du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal Mme Chantal Rouleau, et de M. Robert Beaudry, conseiller de la ville du district de Saint-Jacques et membre du comité exécutif responsable du développement économique et commercial, de l’habitation et du design, ainsi que de plusieurs représentants de la communauté HEC Montréal.

« Une nouvelle décennie est à nos portes; le monde évolue rapidement, et les besoins du secteur privé et du secteur public pour faire face à ces changements évoluent également, a souligné la présidente du conseil d’administration de HEC Montréal, Mme Hélène Desmarais. Les universités doivent avoir les outils pour être à l’avant-plan de ces transformations sociétales, et être en mesure de donner aux acteurs socio-économiques les moyens de garder le Québec en position de tête. »

Des liens encore plus étroits avec la communauté des affaires

« Nous sommes très stimulés par ce retour au centre-ville qui facilitera l’enrichissement de nos liens, déjà très solides, avec le milieu des affaires, a affirmé M. Federico Pasin, directeur de HEC Montréal. Ce sera également l’occasion d’étendre nos activités de recherche et de transfert dans des domaines tels l’entrepreneuriat, l’intelligence artificielle et l’expérience utilisateur. »

Ce nouvel édifice, rendu nécessaire par un important déficit d’espace, accueillera tant des activités de recherche que d’enseignement. Les programmes destinés aux professionnels en exercice y seront privilégiés, comme ceux de MBA, ainsi que certains diplômes d’études supérieures spécialisées et certificats. Les formations de l’École des dirigeants qui s’adressent aux cadres et professionnels y seront également offertes à compter de l’ouverture au printemps 2022.

Un centre de transfert de connaissances et de co-innovation logera aussi dans ce nouvel édifice, lequel regroupera plusieurs unités de recherche et de transfert aux entreprises, qui permettront de maximiser les liens avec le milieu des affaires.

Un atout important pour le développement économique du Québec

« En se dotant d’installations à la fine pointe de la technologie, qui plus est dans le quartier des affaires, HEC Montréal répond de façon innovante et efficiente aux besoins de sa clientèle, toujours grandissante. Toutes les personnes qui graviteront dans un environnement d’une telle qualité, qu’ils soient enseignants, étudiants ou membres du personnel, ne pourront qu’être motivés à en faire plus pour atteindre leurs objectifs. Pour le gouvernement, il s’agit d’un autre geste concret pour soutenir notre jeunesse et nos établissements d’enseignement supérieur. Je suis donc très fier de pouvoir m’y associer », a affirmé M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

« Notre gouvernement place parmi ses priorités de bâtir plus de ponts entre les milieux universitaire et de la recherche et les entreprises québécoises. C’est pourquoi nous soutenons la construction de ce nouveau pavillon, qui renforcera ces synergies d’innovation en hébergeant notamment des unités de recherche appliquée et de transfert, dont les travaux sauront répondre aux besoins de nos entreprises », a indiqué pour sa part le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon.

« Tout en respectant le patrimoine architectural d’hier et d’aujourd’hui, HEC Montréal s’implantera dans un environnement chargé d’histoire, au cœur d’un quartier des affaires dynamique. Par les ponts qu’il entend créer avec la communauté, ce nouveau pôle d’échanges et d’innovation se révélera un actif important pour la métropole », a pour sa part souligné la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, madame Chantal Rouleau.

Ce nouvel édifice de HEC Montréal comptera 27 salles de cours, un auditorium de 300 places et un centre de conférences et d’événements. Il abritera de plus des activités réalisées en étroite collaboration avec la communauté d’affaires, notamment celles du CDL-Montréal, un programme à l’intention des entreprises scientifiques à fort potentiel de croissance, celles des antennes de l‘Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal et celles du laboratoire spécialisé en expérience utilisateur, Tech3Lab.

Un quadrilatère de Montréal entièrement revitalisé

Pour la communauté montréalaise, la construction de ce nouvel édifice situé sur le site adjacent à la basilique Saint-Patrick permettra une revitalisation complète du quadrilatère.

« Nous sommes très heureux d'accueillir l'édifice de HEC Montréal au cœur du centre-ville. L’inauguration de ce nouveau pavillon dynamisera le secteur et favorisera un maillage d’idées entre les chercheurs, les étudiants et les professionnels », a affirmé Robert Beaudry, conseiller de la ville du district de Saint-Jacques et membre du comité exécutif responsable du développement économique et commercial, de l’habitation et du design.

Un grand soin sera apporté à l’harmonisation des sites de HEC Montréal et de la basilique. Un aménagement paysager sans entrave entre les propriétés permettra de transformer le lieu en un espace public accueillant, sécuritaire et ouvert à la communauté. De plus, la bibliothèque, les aires communes, la cafétéria, le jardin intérieur et la terrasse au 8e étage de l’édifice constitueront autant d’espaces lumineux accessibles à tous.

Le projet sera réalisé au coût de 235,2 millions de $. Le gouvernement du Québec a octroyé 108,5 millions de $, la contribution de HEC Montréal s’élève à 87,4 millions de $ et celle de sa fondation à 39,3 millions de $.

« Nous remercions chaleureusement les donateurs pour leur appui à l’égard d’un projet fédérateur qui bénéficiera à la relève de leaders, à la métropole et à la société dans son ensemble, a tenu à souligner M. Michel Patry, président-directeur général de la Fondation HEC Montréal. Nous disons merci également aux donateurs futurs, sachant que les efforts se poursuivent et sont nécessaires pour voir naître un projet de cette envergure. Il est remarquable de voir s’ériger sous nos yeux un tel édifice, qui ouvrira de toutes nouvelles perspectives de collaboration avec les entreprises, les partenaires et les diplômés de HEC Montréal. »

Développement durable et construction responsable

Le nouvel édifice au centre-ville d’affaires de HEC Montréal est inscrit auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada. Il vise l'obtention de la certification LEED Or. Plusieurs mesures en ce sens seront prises, notamment le recours à la géothermie. Trente puits géothermiques permettront de réduire la consommation d’énergie pour la climatisation et le chauffage. La réduction prévue pour le chauffage est d’environ 40 pour cent. L’édifice inclura également des toits verts et des aménagements paysagers favorisant la biodiversité. De plus, la disparition du stationnement extérieur remplacé par un stationnement public intérieur doté de bornes de recharge pour les véhicules électriques permettra l’élimination d’un îlot de chaleur. Et ce ne sont là que quelques-uns des moyens concrets mis en œuvre pour assurer une construction responsable de ce nouvel immeuble.

Avec ce nouvel édifice au centre-ville, HEC Montréal se rapproche donc physiquement du cœur des affaires de Montréal, en plus d’offrir à la communauté un espace de vie de grande qualité.

À propos de HEC Montréal

École de gestion de renommée internationale, HEC Montréal accueille 14 000 étudiants et forme chaque année plus de 7 000 cadres et dirigeants. Détentrice de plusieurs agréments, l’École offre plus de 100 programmes d’études de tous les cycles universitaires. Elle compte parmi les écoles de gestion les plus actives en recherche au Canada grâce à 23 unités de recherche et de transfert et 31 chaires de recherche, dont 7 chaires de recherche du Canada et 1 chaire industrielle. Forte de ses 293 professeurs et membres de son corps professoral, HEC Montréal offre un enseignement multilingue et attire des étudiants de 156 pays. Depuis sa fondation en 1907, HEC Montréal a formé plus de 91 000 diplômés dans tous les domaines de la gestion.

 

Source :

Marie-Pierre Hamel
Conseillère principale  Relations médias
HEC Montréal
514 340-7320
marie-pierre.hamel@hec.ca


Salle de presse > Communiqués > 2019 > Première pelletée de terre pour le nouvel édifice de HEC Montréal au cœur du centre-ville d’affaires