En français, sur un campus inclusif

Mohammad (Moe) Kamal est Ontarien et il se projette dans une carrière bilingue en diplomatie ou en affaires internationales. C’est pourquoi il s’est installé au Québec pour perfectionner sa connaissance du français. Il poursuit maintenant des études en gestion à HEC Montréal où il s’illustre par son implication en faveur de la diversité.

Le français par amour de la langue. HEC Montréal comme une évidence

  • En 2008, la famille de Moe Kamal immigre au Canada et emménage à Toronto. Passionné de soccer, très investi dans sa communauté, le jeune homme s’engage bénévolement au sein de plusieurs organisations à vocation sportive ou politique.

  • Il entame ses études universitaires par un baccalauréat en commerce à l’Université McMaster (Hamilton, Ontario), avant de s’inscrire à la maîtrise en gestion (M. Sc.) – affaires internationales de HEC Montréal.

  • Désireux de parler couramment le français, il s’offre entretemps une immersion culturelle prolongée à Chicoutimi, à Québec, puis à Montréal.

  • Parallèlement à la maîtrise, il commence sa carrière au ministère du commerce international, ce qui lui laisse un peu de temps pour s’engager à la tête du Comité Diversité de HEC Montréal.
Mohammad Kamal

« HEC Montréal valorise la francophonie. Ça fait mon affaire, car j’aime les événements internationaux, le contact avec d’autres cultures. C’est une grande richesse, ça permet une forme d’ouverture. »

Des compétences en gestion en contexte pluriculturel

  • Moe Kamal voit la maîtrise comme un moyen d’approfondir et d’internationaliser ses compétences. Innovation, diplomatie, recherche : il souligne la pertinence et la variété d’une offre de cours qui élargit sa conception de la gestion. Il trouve aussi au sein de sa cohorte un espace de réseautage avec des gens de toutes provenances, dont il partage les intérêts.

  • Son engagement dans la vie étudiante lui fournit également une première expérience de gestionnaire en contexte francophone et inclusif. En effet, le comité étudiant qu’il dirige travaille à aplanir les obstacles que rencontrent les membres des minorités sur le campus. En coorganisant la journée Équité, Diversité et Inclusion (EDI) de l’École, il sensibilise la communauté HEC Montréal à ces enjeux et lui propose des pistes de solutions

« À la maîtrise, c’est important de faire autre chose qu’étudier. De voir plus large, d’avoir du fun. J’ai la chance de fréquenter bien des gens, de côtoyer des profs de haut niveau, tout en développant mes compétences et ma connaissance de la culture québécoise. »

Chronologie sommaire

2008 La famille de Moe Kamal immigre au Canada en provenance de Jordanie.
2017-2022 Baccalauréat en commerce, McMaster University (Hamilton, Ontario)
2021–2022 Immersion culturelle en français (Université du Québec à Chicoutimi, Université Laval et UQAM)
2022-2024 Maîtrise en gestion (M. Sc.) – affaires internationales, HEC Montréal
DEPUIS
2022
Employé comme adjoint spécial à Affaires mondiales Canada

HEC Montréal. Là où les possibilités se créent.

La réputation des programmes d’études de HEC Montréal rayonne bien au-delà des frontières du Québec. Ils attirent de nombreuses personnes qui veulent acquérir une expertise spécifique, tout en approfondissant leur connaissance du français des affaires. C’est aussi l’occasion d’évoluer sur un campus bienveillant, qui a fait de l’inclusion l’une de ses valeurs cardinales.

Maîtrises

32

programmes dans tous les domaines de la gestion.

Français langue des affaires
Plus de

650

inscriptions à un cours de français des affaires par année

Équité, diversité, inclusion

475

membres du personnel ont suivi une formation en équité, diversité et inclusion depuis 2021

International

26  %

Part de l’effectif étudiant ayant commencé ses études en dehors du Canada


hec.ca > Là où les possibilités se créent > En français, sur un campus inclusif