Le contenu

Une équipe de HEC Montréal relève le défi de créer une entreprise en 48 h avec 1 $

2 septembre 2022

Six membres de la communauté étudiante de l’École ont remporté la finale québécoise du Défi48, un concours d’entrepreneuriat présenté par Desjardins et Rio Tinto.

Le défi lancé dans ce concours étudiant tenu à l’échelle de la province est de démarrer une entreprise rentable en moins de 48 h, avec un budget initial de 1 $.

C’est ainsi qu’est né Écozac, le projet mis sur pied par Ophélie Mayol, Caleb Miller, Mathieu Morin-Lamy, Patrick Nassar, Raphaël Sauteur et Élisabeth Viau. Un peu plus tôt cet été, lors des qualifications régionales, l’équipe de HEC Montréal a lancé la concertation pour s’entendre au bout des quelques heures sur un concept : transformer de vieux textiles – d’anciens t-shirts dénichés dans leurs propres garde-robes – en sacs réutilisables.

L’équipe de 6 a dû ensuite rapidement passer de l’idée à la fabrication, avec des moyens élémentaires et des outils empruntés à des amis. Pendant que commençait la production, une partie de l’équipe travaillait au développement de l’image de marque et de la stratégie d’affaires.

L’éclosion de l’entreprise s’est poursuivie lors de la grande finale québécoise du concours qui s’est déroulée du 18 au 20 août, à Mont-Tremblant. Notons aussi que 2 membres de l’équipe initiale qui ne pouvaient se rendre sur place ont été remplacés lors de la finale par William Dupont et Ouchylon Suong.

L'équipe d'Écozac
William Dupont, Elisabeth Viau, Mathieu Morin-Lamy, Ouchylon Suong, Caleb Miller et Ophélie Mayol.

Lors de cette 2manche, l’équipe Écozac a réussi à démontrer le potentiel de croissance et la pérennité de son projet. L’entreprise s’est aussi démarquée par la mise en place d’une campagne visuelle qui a enflammé les réseaux sociaux. La valeur de son action a connu une croissance de 79 %, lui permettant de terminer au premier rang de cette finale.

« Notre projet Écozac se différencie par une mission écoresponsable et une stratégie d’affaires de surcyclage. Il n’est pas né avec le désir de créer un simple produit ou service, mais plutôt de créer un mouvement entrepreneurial vers un modèle d’économie circulaire qui surpassera le modèle linéaire de production-consommation-pollution », ont indiqué les membres de l’équipe.

Cette victoire procure au groupe l’accès à des services comptables et notaires, et des séances de coaching, en plus d’une bourse pour compléter leur démarrage d’entreprise. Le tout d’une valeur de 10 000 $. 

Visiter le site web d’Écozac


hec.ca > Nouvelles > Une équipe de HEC Montréal relève le défi de créer une entreprise en 48 h avec 1 $