Le contenu

Recherche et transfert : HEC Montréal toujours performante et pertinente

Rapport d’activités 2019-2020

15 février 2021

Malgré la pandémie qui a grandement affecté l’économie au cours de la dernière année, le dynamisme des activités de recherche et de transfert s’est maintenu à l’École, en 2019-2020. Le financement de l’ensemble de ces activités a atteint 27,6 millions $.

C’est le constat général qui peut être fait à la lecture du Rapport d’activités 2019-2020 dévoilé par la Direction de la recherche et du transfert (DRT).

Voici quelques faits saillants de ce bilan annuel :

Partenariats

Il y a eu une hausse du nombre de partenariats entre les équipes de recherche de l’École et des organisations dans le domaine de la santé, soit environ une dizaine de plus que l’an dernier. À l’évidence, le besoin d’expertises basées sur la recherche s’est fait fortement ressentir au sein des organisations de ce secteur, afin de répondre aux défis posés par la pandémie de COVID-19.

La valeur des contrats de recherche obtenus a aussi sensiblement progressé depuis l’an dernier pour s’établir à près de 1, 25 millions $. Au total, 29 contrats ont été signés en 2019-2020, auxquels s’ajoutent 23 ententes de services à la collectivité, représentant un peu plus de 644 000 $ additionnels.

Subventions

Une fois de plus, les professeurs de HEC Montréal ont connu un excellent taux de succès aux concours majeurs de subvention pour des projets de recherche. Ce taux, s’établissant en moyenne à 55 %, a été supérieur aux moyennes nationales et provinciales pour les concours sur 5 ans du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) et du Fonds de recherche du Québec – Nature et Technologies (FRQNT).

Également, un plus grand nombre de demandes de subventions externes ont été faites par des professeurs de HEC Montréal que lors des années précédentes et la valeur des nouvelles subventions externes obtenues s’est élevée à 5,6 millions $. Ces données illustrent bien la vitalité des efforts de recherche, et la capacité de nos chercheurs à se renouveler et à assurer la pérennité de leurs activités.

Publications

Les publications scientifiques se sont poursuivies à un rythme soutenu en 2019-2020, avec un bilan pour la communauté de chercheurs de l’École de 235 articles scientifiques, 49 chapitres de livres et 16 livres, entre autres publications.

L’École s’est d’ailleurs classée au 3e rang des écoles de gestion francophones dans le monde, pour sa contribution à la recherche en 2020, selon le Top 100 Business School Research Rankings, de la University of Texas at Dallas.

Chaires et groupes de recherche

Mentionnons que l’École s’est dotée d’un nouveau pôle de recherche en management du sport, dirigé par Éric Brunelle. La création du Pôle sports porte à 28 le nombre de groupes de recherche et pôles de transfert en activité l’année dernière.

Quant aux chaires de recherche, elles étaient au nombre de 34, dont 7 chaires de recherche du Canada.

Consulter le rapport complet des activités de la DRT pour 2019-2020


Nouvelles > 2021 > Recherche et transfert : HEC Montréal toujours performante et pertinente