Le contenu

Denis Chênevert entre au CA de l’Institut national de santé publique du Québec

7 mai 2020

Denis Chênevert, professeur titulaire en gestion des ressources humaines et directeur du Pôle santé, a été nommé au sein du conseil d’administration de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

« Cette nomination représente une marque de confiance envers le Pôle santé et indirectement à l’égard du rôle que joue HEC Montréal en matière de santé, souligne le professeur Chênevert. Dans le contexte actuel, nous sommes bien heureux de pouvoir joindre nos forces à cet institut qui, depuis la fin mars, est devenu une plaque tournante des données de surveillance et de la vigie en lien avec la COVID-19 au Québec. Tous nos travaux sur la santé psychologique des soignants, les trajectoires de soins, les freins à l’innovation en santé, les systèmes de santé orientés sur la valeur ainsi que la logistique hospitalière sont aux premières loges des expertises qui pourront être mises à contribution. »

À propos du professeur Chênevert

Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion de l’Université Toulouse I et d’une maîtrise en gestion (M. Sc.) – gestion des ressources humainesde HEC Montréal, Denis Chênevert est professeur à l’École depuis 2004 et directeur du Pôle santé depuis 2016.

Membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec, il a notamment reçu en 2013 le Highly Commended Paper Award du Journal of Health Organization and Management ainsi que le prix François-Albert-Angers 2009 remis par HEC Montréal. Ses récents champs d’intérêt de recherche portent principalement sur les liens entre le climat de travail, l’absentéisme, l’épuisement professionnel, le taux de roulement et la performance individuelle et organisationnelle. Il a à son actif plusieurs publications dans des revues internationales prestigieuses.

À propos de l’INSPQ

Créé en 1998, l’INSPQ est un centre d’expertise et de référence en matière de santé publique au Québec, qui a pour objectifs de faire progresser les connaissances et de proposer des stratégies ainsi que des actions intersectorielles susceptibles d’améliorer l’état de santé et le bien-être de la population.

Sa mission est de soutenir le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), les autorités régionales de santé publique ainsi que les établissements reliés dans l’exercice de leurs responsabilités, en rendant disponibles son expertise et ses services spécialisés de laboratoire et de dépistage. Depuis la fin mars, sept jours sur sept, l’Institut reçoit une multitude de données concernant la pandémie en provenance des directions régionales de santé publique et du MSSS.


Nouvelles > 2020 > Denis Chênevert entre au CA de l’Institut national de santé publique du Québec