Le contenu

HEC Montréal annonce la création de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie, en partenariat avec plusieurs entreprises

Lundi 16 décembre 2013


Montréal, le 16 décembre 2013 - HEC Montréal annonce la création de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie ainsi que la nomination de son titulaire, le professeur Pierre-Olivier Pineau, expert réputé en politiques énergétiques. La création de cette chaire est rendue possible grâce au soutien d’entreprises partenaires qui y contribuent chacune 100 000 $, sur cinq ans. Ces partenaires sont BMO Groupe financier, Boralex, Enbridge, Gaz Métro, Golder Associés, McCarthy Tétrault, Pétrolia, PwC et Valero.

La Chaire de gestion du secteur de l’énergie se consacrera à l’accroissement des connaissances relatives aux questions et aux enjeux liés à l’énergie, dans une perspective d’optimisation des systèmes énergétiques et d’adéquation entre les sources d’énergie et les besoins de la société. 

« Dans un contexte de développement durable, prendre les bonnes décisions en matière  énergétique nécessite que l’on aborde la question sous différents angles : politique, économique, financier, réglementaire, technologique, environnemental, social et légal, affirme le directeur de l’École, Michel Patry. HEC Montréal est fière de participer pleinement à la compréhension et à l’analyse de cet enjeu crucial. L’École se réjouit aussi du soutien que lui apportent les entreprises partenaires de la Chaire. C’est en se mobilisant de la sorte que des solutions originales pourront émerger. »

Au nombre des activités prévues à la programmation de la Chaire figurent la publication d’articles scientifiques et de documents de référence thématiques ainsi que l’organisation de colloques et de séminaires. Le titulaire de la Chaire entend aussi continuer à contribuer activement au débat public, notamment en prononçant des conférences, en faisant des interventions dans les médias et en vulgarisant des connaissances scientifiques.

Les activités de la Chaire, qui se dotera sous peu d’un comité consultatif, tourneront autour de trois grands axes :

  • La compréhension des systèmes énergétiques et des enjeux globaux;
  • L’étude de la dynamique des secteurs du transport, du bâtiment et de l’industrie, secteurs qui ont un poids important dans la consommation énergétique globale;
  • L’organisation et la régulation des différents secteurs de l’énergie. À cet effet, le rôle des gouvernements, des entreprises et de la société civile dans l’évolution de la régulation économique et de la réglementation des systèmes énergétiques seront sous la loupe des chercheurs.

Rattaché au Service de l’enseignement des méthodes quantitatives de gestion, le professeur Pineau est titulaire d’un Ph. D. en administration de HEC Montréal. Auteur prolifique, il s’intéresse tout particulièrement aux politiques publiques dans les différents secteurs de l’énergie, et plus particulièrement dans celui de l’électricité. Ses travaux portent, par exemple, sur les modèles d’investissement, sur les réformes institutionnelles et sur l’intégration des marchés. 


À propos de HEC Montréal

HEC Montréal, école de gestion francophone de renommée internationale, accueille plus de 12 000 étudiants et forme chaque année plus de 7 000 cadres et dirigeants.  Détentrice de plusieurs agréments, l’École offre quelque 40 programmes d’études de tous les cycles universitaires. Elle compte parmi les écoles d’administration les plus actives en recherche au Canada grâce à une cinquantaine d'unités de recherche, incluant 25 chaires, dont 7 chaires de recherche du Canada. Forte de ses 280 professeurs, HEC Montréal offre un enseignement multilingue et attire des étudiants de près de 140 pays. Depuis sa fondation en 1907, l’École a formé plus de 71 000 diplômés dans tous les domaines de la gestion.

hec.ca | Facebook | Twitter | Linkedin

-30-

Pour de plus de amples informations, communiquez avec :

Julie Lajoye
Conseillère en relations avec les médias
HEC Montréal
514 340-7320 ou julie.lajoye@hec.ca


Salle de presse > Communiqués > 2013 > HEC Montréal annonce la création de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie, en partenariat avec plusieurs entreprises