Le contenu

Un partenaire financier majeur pour l’Institut sur la retraite et l’épargne HEC Montréal

1 juin 2018

Les professeurs Martin Boyer et Pierre-Carl Michaud encadrent Paul Desmarais Jr., de Power Corporation, Mélanie Gagnon, de la Fondation HEC Montréal et Michel Patry, le directeur de HEC Montréal.

L’Institut sur la retraite et l’épargne (IRE) a souligné la contribution de son partenaire financier principal, Power Corporation du Canada, lors d’un événement de reconnaissance qui s’est tenu le 30 mai, à l’École. L’événement a aussi été l’occasion de faire état des activités et projets de l’IRE maintenant qu’il a pleinement pris son envol.

Créé en 2017 grâce à un don majeur de Power Corporation du Canada, l’IRE a pour objectif de promouvoir la recherche de pointe, afin de faire mieux comprendre les enjeux liés à la retraite, à l’épargne et à l’assurance de personnes.

L’Institut favorise la recherche dans ces domaines en soutenant les travaux des 2 chaires au cœur de son écosystème : la Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques et la Chaire de recherche Power Corporation sur les régimes de retraite et d’assurances, créée en octobre 2017. D’autres chaires devraient s’ajouter au cours des prochaines années.

L’équipe de chercheurs de l’Institut est dirigée par le professeur Pierre-Carl Michaud et compte jusqu’ici les professeurs Martin Boyer, titulaire de la Chaire Power Corporation; Philippe d’Astous; et Bernard Morency. Cette équipe, à laquelle s’ajoutent des professeurs et fellows d’autres universités, s’est agrandie au cours des derniers mois avec l’embauche de 2 attachés de recherche et poursuivra sa croissance, car il est prévu que d’autres chercheurs seront recrutés.

L’IRE continuera d’accueillir des chercheurs visiteurs, spécialisés en questions d’épargne et de retraite. En 2017-2018, ils ont été une dizaine à séjourner à l’IRE pour présenter leurs travaux ou pour développer des collaborations. Autant de chercheurs visiteurs sont attendus pour l’année à venir.

Durant cette première année, 2 enquêtes ont été réalisées à l’aide d’un panel web : l’une, sur certains produits de décaissement, et l’autre, sur les CELI et les REER. D’autres enquêtes web seront menées, par exemple sur la littératie financière en lien avec la retraite, ou sur le conseil financier.

Afin de développer la relève, l’IRE a également attribué depuis sa création la bourse Henri-Paul-Rousseau à 2 étudiants au doctorat dont les travaux portent sur la retraite et l’épargne.

Notons enfin qu’un projet important de l’Institut concernera l’analyse de données massives d’épargnants, en partenariat avec des fournisseurs de services financiers. Cet accès à des données deviendra un outil de choix pour l’Institut afin d’aider à mieux comprendre les structures de marché et les comportements.


Nouvelles > 2018 > Un partenaire financier majeur pour l’Institut sur la retraite et l’épargne HEC Montréal