Le contenu

Prix de la Casualty Actuarial Society : meilleur article en gestion des risques

13 novembre 2013

Dans le cadre du congrès annuel de la Casualty Actuarial Society (CAS) qui s’est tenu du 3 au 6 novembre à Minneapolis, aux États-Unis, trois professeurs titulaires de finance ont remporté le Prix du meilleur article en gestion des risques de l’année 2012 décerné par la Société. Les auteurs de l’article sont Martin Boyer, Éric Jacquier et  Simon van Norden. Intitulé « Are underwriting cycles real and forecastable? », cet article a été publié dans le Journal of Risk and Insurance.

     

De gauche à droite : Martin Boyer et Simon van Norden

L’article primé réfute une vaste partie de la documentation portant sur la présence de cycles dans la rentabilité des compagnies d’assurance de dommages (I.A.R.D. – incendie, accidents et risques divers). En effet, l’hypothèse d’efficience des marchés exige souvent que les changements à venir dans une série chronologique ne puissent être prévus uniquement sur la base des changements passés. En revanche, les séries ayant une composante conjoncturelle devraient être en partie prévisibles et connaître des baisses lors du sommet du cycle et des hausses lors du creux. Sur la base des estimations d’un modèle autorégressif (AR), on considère aussi qu’il existe des signes évidents de cycles dans le rendement de souscriptions d’assurance tel qu’il est mesuré d’après le facteur de sinistralité. Dans leur article, les auteurs démontrent que les paramètres obtenus à partir d’un modèle AR ne permettent pas de faire une telle inférence et, qu’au contraire, les données indiquent qu’il n’existe aucun caractère cyclique. Ensuite, ils illustrent que différents filtres mènent à la même conclusion, à savoir qu’il n’existe aucun signe de prévisibilité, qu’il s’agisse de tests sur l’échantillonnage ou de tests hors-échantillon, dans le rendement annuel de souscriptions d’assurance aux États-Unis.

En Amérique du Nord, la CAS est l’un des deux organismes qui offrent des systèmes de certification menant à l’obtention d’un titre d’actuaire. 


Nouvelles > 2013 > Prix de la Casualty Actuarial Society : meilleur article en gestion des risques