Le contenu

Bilan positif de la recherche et du transfert en 2018-2019

10 juin 2020

Le rapport d’activités 2018-2019 publié par la Direction de la recherche et du transfert (DRT) révèle une année riche en succès et en réalisations pour la communauté de chercheurs de HEC Montréal.

Voici quelques-uns des faits saillants du document : 

Financement

La communauté de chercheurs de l’École s’est démarquée par sa capacité sans précédent à obtenir du financement dans les concours pour leurs projets de recherche. Les fonds totaux obtenus pour 2018-2019 s’élèvent ainsi à 29,9 millions $. De ce nombre, 7,2 millions sont provenus de nouvelles subventions externes. Lorsqu’il s’agit de financement provenant des organismes subventionnaires, les taux de succès de nos professeurs aux concours majeurs ont été supérieurs aux moyennes nationales ou provinciales.

Publications

Nos chercheurs ont publié quelque 250 articles scientifiques ou professionnels, en plus d’avoir participé à des dizaines de livres et de chapitres de livres, ainsi qu’à 145 activités éditoriales. Parmi les articles publiés, 33 l’ont été dans des revues prestigieuses classées aux palmarès du Financial Times ou de la University of Texas at Dallas (UTD). De plus, comme à l’habitude, les chercheurs ont créé un nombre important de partenariats cette année. En effet, les publications ont été coécrites avec plus de 300 nouveaux chercheurs de partout à travers le monde. 

Chaires de recherche

L’École n’a pas cessé de développer ses capacités de recherche en créant sept nouvelles chaires de recherche, portant le total pour l’École à 35. À noter, quatre de ces nouvelles chaires ont été attribuées à des femmes, incluant la Chaire de recherche du Canada accordée à Ann-Frances Cameron. Cette dernière a également reçu le soutien de la Fondation canadienne de l’innovation pour un projet d’infrastructure : un laboratoire de réunions numériques.

Valorisation et transfert

La valorisation des activités de recherche s’est poursuivie de façon avantageuse en 2018-2019, avec la signature de 28 contrats de recherche avec des joueurs de l’industrie. La valeur totale de ces contrats s’élève à plus d’un million de dollars. S’ajoutent également 20 ententes de services à la collectivité d’une valeur de 625 000 $.

Il convient également de souligner à ce chapitre l’émergence à l’École des déclarations d’invention depuis quelques années. Il y en a eu pas moins de 45 depuis 2002, dont 20 qui ont été transférées à l’industrie. Également, trois entreprises dérivées sont nées de ces nouvelles technologies ou méthodes ayant émané de nos activités de recherche, soit Baton Simulations, Imarklab et Cube Hx. La tendance s’est donc poursuivie en ce sens en 2018-2019, avec quatre nouvelles déclarations d’invention impliquant un ou plusieurs de nos professeurs et chercheurs.

Consulter le rapport complet des activités de la DRT pour 2018-2019


Nouvelles > 2020 > Bilan positif de la recherche et du transfert en 2018-2019