La bibliothèque procède au lancement de Sofia

Les collections universitaires québécoises réunies en un seul catalogue

2 juillet 2020

La bibliothèque HEC Montréal lance ce jeudi 2 juillet la nouvelle plateforme Sofia. Ce catalogue commun à toutes les bibliothèques universitaires du Québec est désormais accessible depuis le site web de la bibliothèque.

Le projet qui a démarré en 2014 implique les bibliothèques des 18 universités québécoises, autant anglophones que francophones. Sofia offre un accès simplifié, intuitif et bilingue à un large éventail de contenus documentaires grâce à la mise en commun des collections – c’est-à-dire à plus de 20 millions de documents imprimés. Le nouveau catalogue remplace aussi les systèmes intégrés de gestion de bibliothèques propres à chacun des établissements.

Le nom Sofia a été choisi par le sous-comité des bibliothèques du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) pour son évocation de la sagesse et du savoir. Sofia représente aussi le côté humain des bibliothèques et la diversité de la communauté universitaire du Québec, puisqu’il se prononce aussi bien en français et en anglais que dans plusieurs autres langues.

Accédez à la plateforme Sofia
CatalogueSofia_nouvelle
Bernard_Bizimana_nouvelleLe directeur de la bibliothèque, Bernard Bizimana.

« C’est une interface qui mettra en valeur toutes les ressources qui existent dans les bibliothèques. Il en résultera une meilleure circulation des documents. Par exemple, un usager de HEC Montréal pourra étendre ses recherches à toute la collection de l’UQAM ou de toute autre université québécoise », a déclaré le directeur de la bibliothèque Bernard Bizimana.

Ce dernier, très impliqué dans ce projet, a tout récemment été nommé président du sous‐comité des bibliothèques du BCI. Durant son mandat de la prochaine année, il contribuera notamment à la poursuite de l’élargissement de cette plateforme par l’ajout de nouvelles applications, afin d’offrir plus de services aux chercheurs, incluant la gestion des données de recherche, l’accès à des données géospatiales et le soutien à la diffusion des résultats de recherche.

« Pour le personnel de la bibliothèque et de la Direction des technologies de l’information ayant participé à l’implantation de Sofia, ce lancement est un exploit qui a exigé beaucoup de détermination et de travail acharné, dans des conditions extrêmement difficiles en raison de la pandémie », a souligné monsieur Bizimana.

Précisons que la période de l’été permettra de roder l’utilisation de Sofia auprès de la communauté de l’École. En effet, la bibliothèque demeure physiquement inaccessible aux usagers pour le moment, mais plusieurs services à distance sont offerts, dont la numérisation partielle de volumes et l’accès aux collections numériques. Les membres du corps enseignant peuvent également se prévaloir d’un service de livraison à leurs bureaux des documents qu’ils souhaitent emprunter.


Nouvelles > 2020 > La bibliothèque procède au lancement de Sofia