Le contenu

Le diplômé Mahmoud Aidli se démarque à une conférence internationale

Best Undergraduate/Master’s Student Research Award

10 novembre 2020

Mahmoud Aidli, un diplômé de la maîtrise en gestion (M. Sc.) – stratégie, a remporté le prix du meilleur article de recherche rédigé par un étudiant de 1er ou 2cycle, lors de la conférence annuelle de la division sud-est de l’Academy of International Business (AIB-SE).

L’article est intitulé When do firms with a new CEO engage in more M&As? Do the stock market reactions around her appointment matter? Il s’agit d’une adaptation du mémoire de maîtrise de Mahmoud Aidli, rédigé avec la collaboration de la professeure Marie-Ann Betschinger de HEC Montréal, ainsi que Caterina Moschieri, de l’IE Business School et Olivier Bertrand de la Fundaçao Getulio Vargas.

Soumise aux côtés des travaux de plusieurs dizaines de participants, l’étude de Mahmoud Aidli avait été retenue parmi les 4 finalistes. Lors de la conférence, le diplômé en a assuré seul la présentation au cours d’une session virtuelle. Le gagnant – désigné par un jury – a été dévoilé par la suite.

La conférence de l’AIB-SE est l’une des rares conférences internationales universitaires à offrir un volet compétitif pour les étudiants. Ces derniers peuvent ainsi s’initier aux formats et aux exigences de conférences de haut niveau et gagner en expérience sur le plan de la recherche en gestion.


Le sujet de l’article en bref

La recherche de Mahmoud Aidli examine la réaction des actionnaires à la nomination d’une nouvelle PDG ou d’un nouveau PDG et ses effets sur les activités de l’entreprise. Selon l’analyse effectuée par le diplômé, lorsque les actionnaires accueillent cette nomination de façon défavorable, cela se traduit par davantage de fusions et acquisitions, dans l’année qui suit. En effet, il semble que la nouvelle cheffe ou le nouveau chef serait plus enclin à prendre des risques, afin de compenser les pertes anticipées, en salaire, en sécurité d’emploi ou en autres types d'avantages.

Pour réaliser son mémoire qu’il a déposé en avril 2020, Mahmoud Aidli a analysé un échantillon de 647 PDG nouvellement nommés, dans 22 pays, entre 2003 à 2015, et les activités de leur entreprise durant leurs 12 premiers mois d’exercice.


Nouvelles > 2020 > Le diplômé Mahmoud Aidli se démarque à une conférence internationale