Le contenu

Plus d’un demi-million pour des infrastructures de recherche en IA et en économie

Fonds des leaders John-R. Evans

26 août 2020

Deux infrastructures de recherche liées à des projets menés par des professeurs de l’École ont reçu une importante subvention de la part du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Les montants octroyés qui viennent d’être dévoilés publiquement totalisent pour l’École un apport de 538 611 $.

Les infrastructures requises pour ces deux projets – de l’équipement informatique de pointe – sont financées à parts égales par la FCI et le gouvernement du Québec, en plus d’investissements du secteur privé.

Laurent Charlin et Jian Tang
Intelligence artificielle

L’un des deux projets, financé à hauteur de près de 357 000 $, concerne les professeurs spécialisés en intelligence artificielle Laurent Charlin et Jian Tang. Leur recherche porte sur la modélisation des préférences complexes des utilisateurs pour la recommandation à l’aide de l’apprentissage profond.

Laurent Charlin et Jian Tang travaillent au développement de systèmes de recommandation en ayant recours aux plus récents progrès dans le domaine de l’apprentissage profond. Leur travail portera notamment sur la modélisation des affinités sociales et dynamiques entre utilisateurs avec des réseaux de neurones graphiques.

Les systèmes de recommandation servent à personnaliser l’environnement des utilisateurs en leur proposant les bons produits ou services au bon moment. Ils ont des applications dans une variété de domaines, dont le commerce électronique, le marketing et la santé.

Les professeurs de l'équipe de l'IRE Martin Boyer, Pierre-Carl Michaud et Philippe d'Astous
Économie comportementale

L’autre projet, qui reçoit un financement de près de 182 000 $, relève de l’équipe de l’Institut sur la retraite et l’épargne (IRE), sous la direction du professeur Pierre-Carl Michaud. Il s’agit d’analyses en économie comportementale reposant sur du calcul à haute efficacité appliqué à de grands ensembles de microdonnées confidentielles.

Ces données proviennent d’organisations avec lesquelles l’équipe de l’IRE a des ententes, en cours et à venir. De l’équipement informatique très performant est requis pour en faire l’analyse et l’entreposage en toute sécurité.

Les chercheurs de l’IRE utiliseront ces données et équipements pour étudier différentes décisions financières des ménages touchant par exemple, à la retraite, au crédit et à l’endettement ou aux assurances. Ils auront recours pour ce faire à des méthodes de pointe reposant sur l’économétrie, complémentées par de l’apprentissage automatique. Leur but est de comprendre les comportements des individus en matière de finances et ainsi, de permettre la création d’outils pouvant les aider à prendre des décisions optimales.

En apprendre plus sur le Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation


Nouvelles > 2020 > Plus d’un demi-million pour des infrastructures de recherche en IA et en économie