Le contenu

Édifice au centre-ville : la construction s’amorce

17 octobre 2019

HEC Montréal a donné le coup d’envoi à la construction de son nouvel édifice au centre-ville d’affaires. La traditionnelle pelletée de terre a eu lieu ce jeudi 17 octobre 2019, sur le chantier occupant le quadrilatère des rues De La Gauchetière, Beaver Hall, René-Lévesque et St-Alexandre.

L’événement s’est déroulé en présence de la présidente du conseil d’administration de HEC Montréal, Hélène Desmarais, du directeur de HEC Montréal, Federico Pasin, du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal Chantal Rouleau, de Robert Beaudry, conseiller de la Ville – District Saint-Jacques, membre du comité exécutif, responsable du Développement économique et commercial, du Design et Habitation, ainsi que de plusieurs représentants de la communauté HEC Montréal.

« Une nouvelle décennie est à nos portes; le monde évolue rapidement, et les besoins du secteur privé et du secteur public pour faire face à ces changements évoluent également, a souligné Hélène Desmarais. Les universités doivent avoir les outils pour être à l’avant-plan de ces transformations sociétales, et être en mesure de donner aux acteurs socio-économiques les moyens de garder le Québec en position de tête. »

« Nous sommes très stimulés par ce retour au centre-ville qui facilitera l’enrichissement de nos liens, déjà très solides, avec le milieu des affaires. Ce sera également l’occasion d’étendre nos activités de recherche et de transfert dans des domaines tels l’entrepreneuriat, l’intelligence artificielle et l’expérience utilisateur », a affirmé Federico Pasin.

Ancré dans la communauté d’affaires

Le nouvel édifice de 24 107 mètres carrés bruts ouvrira ses portes au printemps 2022. Sa construction était devenue nécessaire en raison d’un important déficit d’espace dans les immeubles actuels de HEC Montréal.

Le bâtiment accueillera les programmes destinés aux professionnels en exercice, comme l’EMBA et le MBA, les formations pour cadres et professionnels de l’École des dirigeants, ainsi que certains diplômes d’études supérieures spécialisées et certificats.

Il abritera aussi des activités réalisées en étroite collaboration avec la communauté d’affaires comme celles du CDL-Montréal, du Tech3Lab et des antennes de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal.

Un centre de transfert de connaissances et de co-innovation logera également dans le nouvel édifice. Ce centre regroupera plusieurs unités de recherche et de transfert aux entreprises.

Soutien du gouvernement et des donateurs

Le projet, qui représente un investissement considérable pour l’École, est réalisé grâce à l’aide financière du gouvernement du Québec et à la contribution de la Fondation HEC Montréal.

À cet égard, le président-directeur général de la Fondation HEC Montréal, Michel Patry, a tenu à souligner le rôle des donateurs :

« Nous [les] remercions chaleureusement pour leur appui à l’égard d’un projet fédérateur qui bénéficiera à la relève de leaders, à la métropole et à la société dans son ensemble. Nous disons merci également aux donateurs futurs, sachant que les efforts se poursuivent et sont nécessaires pour voir naître un projet de cette envergure. »

Outil de développement économique

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-François Roberge a mentionné que l’apport du gouvernement du Québec à ce projet constituait « un geste concret pour soutenir notre jeunesse et nos établissements d’enseignement supérieur. » Le ministre a salué la capacité de HEC Montréal à répondre « de façon innovante et efficiente aux besoins de sa clientèle toujours grandissante. »

« Notre gouvernement place parmi ses priorités de bâtir plus de ponts entre les milieux universitaire et de la recherche et les entreprises québécoises », a indiqué quant à lui le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon.

« Par les ponts qu’il entend créer avec la communauté, ce nouveau pôle d’échanges et d’innovation se révélera un actif important pour la métropole », a souligné pour sa part Chantal Rouleau, la ministre déléguée aux transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Harmonisation et développement durable

Un grand soin sera apporté à l’harmonisation du site de HEC Montréal au site adjacent de la basilique Saint-Patrick. Un aménagement paysager sans entrave entre les propriétés permettra de transformer le lieu en un espace public accueillant, sécuritaire et ouvert à la communauté. De plus, la bibliothèque, les aires communes, la cafétéria, le jardin intérieur et la terrasse du 8e étage de l’édifice constitueront autant d’espaces lumineux accessibles à tous.

Le nouvel édifice au centre-ville d’affaires de HEC Montréal est également inscrit auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada. Il vise l’obtention de la certification LEED Or.

La directrice du développement du campus de HEC Montréal, Loretta Cianci; le président-directeur général de la Fondation HEC Montréal, Michel Patry; le conseiller de ville – district Saint-Jacques et membre du comité exécutif responsable du Développement économique et commercial, du Design et Habitation, Robert Beaudry; le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge; la présidente du conseil d’administration de HEC Montréal, Hélène Desmarais; le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon; la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau; le directeur de l’École, Federico Pasin; et le président du conseil d’administration de la Fondation HEC Montréal, Guy Fréchette.


Nouvelles > 2019 > Édifice au centre-ville : la construction s’amorce