Le contenu

L’EMBA McGill – HEC Montréal célèbre ses dix ans

Utiliser l’expérience des gestionnaires pour les amener vers le futur

20 mars 2019

La dixième cohorte du programme d’EMBA McGill – HEC Montréal.

Le programme d’Executive MBA McGill – HEC Montréal a franchi de manière plus officielle le cap des dix ans d’existence, les 14 et 15 mars 2019, alors que les étudiants de la dixième cohorte de ce programme conjoint ont reçu l’attestation d’études venant marquer la fin de leur programme.

Cette dixième cohorte vient rejoindre les rangs des quelque 400 participants et diplômés à avoir réalisé ou entrepris cet EMBA depuis dix ans.

Les festivités entourant le dixième anniversaire ont débuté par un cocktail de retrouvailles à la Desautels Faculty of Management de l’Université McGill, réunissant entre autres, 125 diplômés issus des cohortes des dix dernières années. Le lendemain, les diplômés ont pu assister à des conférences, ainsi qu’à des activités de codéveloppement et de réseautage, avant de se réunir une dernière fois pour une soirée de gala à l’hôtel Intercontinental de Montréal, en compagnie de plus d’une centaine d’autres invités.

Un programme sur mesure pour gestionnaires chevronnés

L’EMBA McGill – HEC Montréal est un programme unique conçu sur mesure pour les gestionnaires d’expériences et le seul à exister en formule bilingue. « Lors de sa création, nous voulions véritablement faire de notre EMBA un programme qui était pensé, réfléchi et conçu en fonction des gens que l’on ciblait, c’est-à-dire les dirigeants cumulant au moins dix ans d’expérience, dont cinq dans un poste de management », explique Louis Hébert, le codirecteur pédagogique du programme.

Louis Hébert a aussi été l’un des fondateurs du programme. HEC Montréal l’a recruté au début des années 2000 alors qu’il était professeur à l’Ivey Business School, en lui confiant la mission de « créer le meilleur programme d’EMBA ».

« J’avais déjà enseigné dans plusieurs programmes similaires ici et à l’étranger ce qui m’avait permis de bien connaître ce type de programmes », explique Louis Hébert. Il accepte donc de relever le défi, en plus de se joindre au corps professoral de HEC Montréal.

La rencontre de deux universités

Par la suite, la création d’un partenariat avec l’Université McGill a été un moment décisif dans la création du programme. Alain Pinsonneault, un ancien professeur de HEC Montréal nouvellement arrivé à McGill, devient alors l’homologue de Louis Hébert dans ce projet.

Les deux hommes veulent se projeter dans le futur avec un programme nouvelle génération. Les idées du réputé professeur de l’Université McGill, Henry Mintzberg les guideront dans cette voie, afin de mettre l’expérience des dirigeants au cœur même de l’apprentissage. L’approche des Managerial Mindsets de Mintzberg a été intégrée dans les modules du programme, mais aussi parfois, sous forme de règles d’enseignement. Celle du 50-50, par exemple. Elle prévoit que le professeur ne doit parler que pendant 50 % du temps, le reste du temps devant être consacré aux interventions des étudiants.

Un autre des éléments centraux du programme est « l’idée est que l’on gère comme on est. Chacun a son style de leadership, donc on ne forme pas des gens identiques ni selon un modèle prédéterminé », résume Louis Hébert.

À ces intentions pédagogiques, se sont naturellement ajouté des éléments puisés dans l’expertise de HEC Montréal. Ainsi, des modules d’études portant, par exemple, sur la création de valeur, l’excellence opérationnelle ou les outils et pratiques de gestions, ont été intégrés dans le programme.

Le bilinguisme a été également un choix naturel lors de la création du programme, afin que « les deux versants de la montagne se rejoignent », précise Louis Hébert. Ce choix implique par ailleurs que les candidats choisis doivent être à l’aise en français comme en anglais, car le passage d’une langue à l’autre est monnaie courante durant les cours et autres activités. Et fait intéressant, le diplôme que les étudiants obtiennent à la fin de ce parcours bilingue est rédigé… en latin.

Nouveaux modules

Au fil des années, le programme est resté fidèle à ses valeurs et à sa mission, mais il s’est enrichi pour tenir compte de certaines évolutions dans le monde des affaires. Par exemple, un module complet sur l’éthique et le développement durable a été ajouté il y a cinq ans. Également un nouveau module de cours intitulé The Future-Ready Organization a été ajouté récemment. Il aborde des sujets comme l’intelligence artificielle, la numérisation, l’industrie 4.0 ou l’agilité en leadership.

Louis Hébert et Alain Pinsonneault, à l’époque de la création du programme.

Les codirecteurs du programme, Louis Hébert et Alain Pinsonneault.


Nouvelles > 2019 > L’EMBA McGill – HEC Montréal célèbre ses dix ans