Le contenu

HEC Montréal et l’ENAP s’entendent pour créer un nouveau programme de 2e cycle

5 décembre 2018

Michel Patry, directeur de HEC Montréal, Guy Laforest, directeur général de l’ENAP, Renaud Lachance, directeur des diplômes d’études supérieures, Michèle Charbonneau, directrice des programmes de maîtrise de l’ENAP, Federico Pasin, secrétaire général de HEC Montréal, et Juliette Champagne, directrice de l'enseignement et de la recherche de l’ENAP.

HEC Montréal a signé une entente avec l’École nationale d’administration publique (ENAP) visant à créer un nouveau programme conjoint de deuxième cycle de 15 crédits.

Le Programme conjoint de 2e cycle en gestion d’entreprises et en administration publique (PCGEAP) sera ouvert aux admissions pour l’automne 2019.

Cette formation s’avérera particulièrement pertinente pour les professionnels travaillant à l’interface des secteurs public et privé.

« HEC Montréal est fière de s’associer à l’ENAP afin de proposer une formation qui pourra répondre concrètement aux besoins des professionnels qui souhaitent acquérir des compétences mixtes en gestion et en administration publique, et de le faire dans la tradition d’excellence qui caractérise nos deux établissements », a déclaré le directeur de HEC Montréal, Michel Patry.

Le directeur de L’ENAP, Guy Laforest, a également exprimé sa satisfaction face à cette collaboration avec HEC Montréal dans la mise sur pied de ce programme et la mise en commun des expertises des deux écoles. « Cette nouvelle offre unique de programme court permettra aux étudiants de développer une vision d’ensemble de la gestion, de mieux comprendre les réalités des univers privés et publics, et ainsi, d’être plus efficaces et polyvalents au quotidien », a dit Guy Laforest.

Les candidats à ce programme auront le choix de s’inscrire à HEC Montréal ou bien à l’ENAP. Ils devront satisfaire aux conditions d’admissibilité du diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) de l’établissement concerné par leur demande.


Nouvelles > 2018 > HEC Montréal et l’ENAP s’entendent pour créer un nouveau programme de 2e cycle