Le contenu

Résoudre un problème de tournées de navires

Pour rester compétitives, les entreprises de transport maritime recourent désormais à l’analytique des données, l’une des forces de la recherche à HEC Montréal. Une collaboration avec la Chaire en logistique et en transport a permis à la compagnie Groupe CSL de se doter d’un puissant outil d’optimisation qui aide à la gestion des horaires d’une grande partie de sa flotte.

ALGORITHME D’OPTIMISATION ADAPTÉ

Groupe CSL est une entreprise canadienne opérant à l'international, qui détient et exploite une flotte très diversifiée. Le processus de création d’horaires pour ses navires est un exercice complexe. Le développement d’un modèle mathématique spécifique et l'adaptation d’un algorithme d’optimisation des horaires comportent pour elle de nombreux avantages. Cela lui permet notamment de :

  • simplifier ses processus;
  • maximiser les revenus de sa flotte en minimisant les coûts de transport (carburant, utilisation du navire, coût des canaux);
  • respecter les besoins de ses clients et plusieurs autres contraintes.

IMPORTANTE COLLECTE DE DONNÉES

Le développement d’un modèle correspondant aux réalités du transport maritime a nécessité une importante collecte de données concernant, entre autres :

  • les combinaisons de distance et de coûts entre les ports;
  • les caractéristiques des navires (capacité, consommation, etc.);
  • les coûts de transport.

Le modèle de base a été enrichi en y incorporant des paramètres supplémentaires correspondant à des contraintes telles que la météo ou les retards de navigation.

DES SOLUTIONS RÉALISTES ET DE QUALITÉ

Le modèle développé à HEC Montréal a été ensuite testé au sein de l’entreprise sur des horaires réels, ce qui a permis de vérifier la qualité des solutions. Depuis, il a été implanté au Canada et dans d’autres filiales de Groupe CSL. Il est maintenant utilisé pour effectuer des analyses, soutenir le travail des équipes de planification, créer des budgets et des prévisions de capacité.

POUR PRENDRE DE MEILLEURES DÉCISIONS

« Nous nous concentrons sur des problèmes ayant une grande pertinence pratique et qui ne peuvent être réglés de manière satisfaisante à l'aide des méthodes classiques. Il faut donc acquérir une meilleure compréhension de ces problèmes et concevoir des algorithmes capables de les résoudre en des temps de calcul raisonnables. »
Jean-François Cordeau, titulaire de la Chaire en logistique et en transport
 

POUR ALLER PLUS LOIN


Partagez cette page :


Recherche > Science des données > Réalisations > Résoudre un problème de tournées de navires