Contenu Menu

À propos


L’importance du français, d’hier à aujourd’hui

Le français est, depuis toujours, au cœur de la mission de HEC Montréal. Première école de gestion au Canada, HEC Montréal a été fondée en 1907 pour former une première génération d’hommes et de femmes d’affaires francophones. Plus de cent ans après la fondation de l’École, les étudiantes et étudiants de HEC Montréal évoluent dans un monde où la langue anglaise est omniprésente. Le français demeure toutefois une langue importante et vivante. Depuis l’adoption de la Charte de la langue française en 1977, c’est la langue du travail, du commerce et des affaires au Québec. Dans la francophonie, qui compte aujourd’hui plus de 300 millions de locuteurs, c’est un atout recherché dans les secteurs des relations commerciales et des organisations internationales (Organisation internationale de la francophonie [OIF], 2018) . En effet, le français est la troisième langue des affaires dans le monde (OIF, 2013). Le français permet d’ouvrir des portes et de multiplier les chemins qui mènent vers la réussite professionnelle. Plus que jamais, maitriser le français est un moyen sûr de se distinguer sur le marché de l’emploi au Québec et à l’international.

Le projet de valorisation du français

En 2018, le Centre de formation en langues des affaires (CFLA) s’est donné la mission de tourner les projecteurs vers l’importance de la maitrise du français dans le grand domaine de la gestion en lançant le projet Le français, une valeur qui compte. Nous voulons amener la communauté étudiante à faire du français un avantage distinctif. De plus, nous souhaitons que la langue ne soit pas un frein dans les études et dans la carrière des étudiantes et des étudiants pour qui le français est une deuxième, voire une troisième langue. Nous voulons que ceux-ci aient toutes les chances de réussir et de s’émanciper sur le marché du travail québécois. C’est pourquoi les activités et ressources offertes par le CFLA dans le cadre de ce projet permettent aux étudiantes et étudiants :

  • d’approfondir leurs connaissances sur la terminologie française de leur domaine de formation;
  • de développer les compétences langagières nécessaires pour exercer leurs activités professionnelles en français;
  • de favoriser leur intégration linguistique sur le marché du travail;
  • d’avoir du plaisir à communiquer en français.

Dans le monde des affaires, convaincre, vendre, créer des liens avec des partenaires ou des clients, obtenir un poste ou une promotion, ou même comprendre des blagues entre collègues passe par la maitrise de toutes les facettes de la communication, par l’emploi d’un vocabulaire précis, par des propos nuancés, par des idées bien formulées et organisées. Pour réussir et se distinguer sur le marché du travail, il est primordial, selon nous, d’accorder autant d’importance à la maitrise de la communication qu’aux connaissances en gestion. L’habileté à communiquer oralement et par écrit fait d’ailleurs partie des principales compétences recherchées par les employeurs (Rodgers, 2011).

Une équipe dévouée au rayonnement du français

L’équipe du projet Le français, une valeur qui compte se compose du directeur du CFLA, Michel Séguin, des responsables du projet, Valérie Patenaude et David Prince, respectivement coordonnatrice – communication française et coordonnateur – français des affaires au CFLA, et de Daphnée Boisvert, chargée de projet en communication. Des chargées et chargés de cours dévoués et compétents, des animatrices d’ateliers ainsi que des tuteurs et des tutrices travaillent aussi à soutenir les étudiants dans leur parcours en français.

Le projet Le français, une valeur qui compte a été rendu possible grâce à la contribution financière de l’Office québécois de la langue française.                                                   

 

Courriel : valorisationfrancais@hec.ca
Téléphone : 514 340-6000, poste 2037

 




Références

Organisation internationale de la francophonie (2018). La langue française dans le monde 2018, synthèse du livre La langue française dans le monde 2018 à paraitre en mars 2019, Paris, Gallimard, 24 p. Récupéré le 16 janvier 2019 de http://observatoire.francophonie.org/2018/synthese.pdf

Organisation internationale de la francophonie (2013). 3e langue des affaires dans le monde. Récupéré le 16 janvier 2019 de  https://www.francophonie.org/3e-langue-des-affaires-dans-le.html

Rodgers, Caroline (2011, 5 octobre). « Qualité du français : indissociable! », La Presse, section Affaires, p. 13.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2019  Tous droits réservés.