Le contenu

Pourquoi se limiter à une formation dans sa zone géographique?


30 octobre 2020

Catherine Megelas - histoire de participants

Catherine Megelas

Participante à une formation en ligne de l’École des dirigeants HEC Montréal


Catherine Megelas est originaire du Québec et, depuis plus de 6 ans, habite la ville de Marseille, dans le sud de la France. Elle a quitté le froid québécois pour faire place à la chaleur de la Provence et au chant des cigales. Le 14 avril dernier, elle a suivi la formation en ligne Communiquer en situation de crise, animée par Sylvain Lafrance, professeur associé à HEC Montréal.

Comment a-t-elle découvert cette formation du Québec? Elle répond jovialement : « J’ai effectué mes études en relations publiques à l’Université Concordia, pour ensuite travailler 10 années à CBC/Radio-Canada. Durant cette époque, Sylvain Lafrance, anciennement vice-président principal de Radio-Canada, était l’un de mes collègues. Aujourd’hui, je suis toujours en contact avec lui sur LinkedIn, et c’est grâce à la diffusion de son cours que je me suis inscrite. »

Catherine Megelas est chef des communications marketing de Marseille Gyptis International, une entreprise spécialisée en informatique et logistique, qui développe des solutions innovantes de gestion de la marchandise pour les professionnels du transport. Dans le cadre de ses fonctions, elle désirait perfectionner son plan de communication pour répondre adéquatement à la crise.

A-t-elle aimé la formation? « Nous étions en pleine crise de la COVID-19 et tous confinés durant cette période, il y avait une ambiance unique en ligne, souligne-t-elle. L’environnement était parfait pour des échanges et du partage d’information dans notre petit groupe. Sylvain est un excellent communicateur avec un niveau d’expérience inégalé. Il nous a offert une présentation très structurée avec des étapes et des outils à suivre ainsi que plusieurs exemples pertinents. J’ai adoré l’expérience. »

Cette formation est la 1re de Catherine Megelas avec l’École des dirigeants. « La crise sanitaire amène de bons côtés aussi, mentionne-t-elle. On peut maintenant suivre des formations à distance sans se limiter à sa zone géographique, et découvrir les points de vue et le savoir-faire des autres pays. » Elle recommande cette formation à tous ceux qui désirent mieux gérer une crise dans le contexte actuel. « La communication semble évidente, mais en pratique, elle n’est pas facile du tout, conclut-elle. »

 

Pour en savoir plus sur la formation de Sylvain Lafrance :

Communiquez avec nous

École des dirigeants > Pourquoi se limiter à une formation dans sa zone géographique?