Le contenu
En

Notre personnel est notre plus grande force!

15 janvier 2019

À combien de reprises l’avons-nous entendu dire par nos dirigeants et nos gestionnaires? On peut parfois douter du degré d’engagement de ces derniers à l’égard de la chose, mais on ne saurait douter du fait qu’en 2019, le développement du personnel sera, plus que jamais, d’une grande importance pour la bonne performance des entreprises et des organisations. Vous en doutez encore? Considérez ceci!

Pénurie de main-d’œuvre en vue!

Le taux de chômage se situait, en novembre 2018, à un plancher historique de 5,6% au Canada et de 5,4% au Québec. Autant dire que nous sommes en situation de plein emploi, ou presque. La dotation et la rétention du personnel deviennent ainsi non seulement stratégiques pour les entreprises et les organisations, mais sont bien souvent une question de prospérité future, voire même de survie pour certaines d’entre elles. Comment, dès lors, favoriser l’embauche et l’attachement des employés au travail? Bon nombre d’études scientifiques concluent qu’un niveau élevé de confiance entre les employés ainsi qu’à l’égard des gestionnaires et des dirigeants peut aider en ce sens. Mais rien n’est gagné d’avance à ce chapitre : une enquête1 du cabinet EY révèle que seulement 46 % des employés témoignent une grande confiance envers leur employeur. Comment cultiver cette confiance auprès de vos troupes?

Bien dans sa tête, bien au travail!

Des employés heureux sont des employés qui demeurent dans leur organisation. Un récent rapport2 du cabinet Morneau Shepell révèle en effet que l’amélioration de la santé mentale des employés constitue l’une des cinq priorités pour les employeurs canadiens en 2019. Cet intérêt des entreprises pour ce sujet n’est pas fortuit : la Commission de la santé mentale du Canada estime que les coûts annuels en lien avec les problèmes de santé mentale dépassent les 50 milliards de dollars, des coûts qui se répercutent invariablement sur la profitabilité de ces dernières. Reconnaître l’importance du bien-être des employés et mettre en place des conditions pour que ceux-ci soient bien au travail peut donc s’avérer payant. De quelle manière pouvez-vous établir un climat de travail sain pour vos employés?

Tolérance zéro!

Les comportements toxiques en milieu de travail, dont le harcèlement sexuel ou psychologique, sont une triste réalité. Mais en 2018, grâce notamment à la montée en force du mouvement #MeToo, la chose passe de moins en moins, et 2019 ne devrait pas être différente à cet égard. Encore ici, les entreprises et les organisations sont bien conscientes des conséquences fâcheuses (perte de productivité, démotivation, roulement de personnel) que de pareils comportements peuvent générer. Votre organisation a-t-elle tout mis en place afin d’éviter de telles manifestations néfastes pour tous et pour chacun?

Si, véritablement, le personnel est votre plus grande force, avez-vous su répondre avec aplomb aux trois questions posées à la fin de chaque paragraphe de ce texte? Vous avez hésité, ou répondu par la négative? Laissez l’École des dirigeants de HEC Montréal vous aider, par l’entremise de l’une de ses nombreuses formations en leadership et en ressources humaines, à favoriser le développement des femmes et des hommes qui sont le cœur et l’âme de votre organisation!


 

1 EY (2016). Could trust cost you a generation of talent?
2 Morneau Shepell (2018). Human Resources Trends for 2019. Insights on what HR leaders are expecting in the coming year.

 

 Découvrez tous nos articles


Communiquez avec nous

 Restez informé



        


hec.ca > École des dirigeants > Articles > Notre personnel est notre plus grande force!

Suivez HEC Montréal sur les médias sociaux

              

À propos du site web  |  Règlements et politiques

En cas d'urgence

© HEC Montréal, 2019  Tous droits réservés