Contenu Menu

Sciences comptables

En comptabilité, on s’intéresse principalement à la mesure des impacts sociaux et environnementaux des projets de développement et des activités d’une organisation, à l’utilisation de la comptabilité et de la fiscalité pour un plus juste partage de la richesse collective ainsi qu’à la gestion comptable et financière des organismes culturels et communautaires.

 

Samuel Sponem

  • Contrôle de gestion
  • Gouvernance
  • Gestion et société

 

Enseignement : 

  • Certificat : Cours de comptabilité financière : enjeux sociétaux et environnementaux
  • B.A.A : Cours de comptabilité financière : enjeux sociétaux et environnementaux

 

+  Samuel Sponem - Cours de "Comptabilité financière ; enjeux sociétaux et environnementaux

Suite à la fusion des ordres professionnels comptables du Québec (CA, CGA et CMA) et afin d’offrir un cours ayant une approche cohérente sur des sujets spécialisés de comptabilité financière, les étudiants du BAA pourront dès la rentrée prochaine, s’inscrire au cours de « Comptabilité financière : Enjeux sociétaux et environnementaux » (Social and environmental dimensions of financial accounting). S’adressant particulièrement aux étudiants de 3ème année de BAA ayant suivi en 2ème année le cours de Comptabilité financière : actifs et résultats, ce cours leur permet d’approfondir leurs connaissances comptables selon une approche sociétale et environnementale. Entretien avec Samuel Sponem ; professeur agrégé au Département de sciences comptables.

 

1. Pourquoi proposer ce cours de « Comptabilité financière : enjeux sociétaux et environnementaux » maintenant ?

Ce cours est le résultat conjugué de deux éléments contextuels.

Tout d’abord, un évènement déclencheur : la fusion des 3 ordres comptables du Québec a modifié le parcours comptable ce qui n’est pas sans incidence directe sur les compétences et la nécessité de repenser les cours de comptabilité en conséquence. Mais c’est aussi le résultat d’une réflexion entre enseignants ; menée par mes collègues Bertrand Malsch, Philémon Rakoto et moi-même, et qui visait  à reformuler le cours de comptabilité financière – Sujets spécialisés, en vue d’intégrer cette nouvelle réalité du parcours de nos étudiants et futurs comptables.

 

2. Quel est l’objectif visé par ce cours de comptabilité financière ?

Il nous semblait important d’aborder des sujets techniques qui ne sont pas abordés dans les autres cours de comptabilité mais qui permettent  aux étudiants d’enrichir leurs connaissances selon une orientation différente. En effet, la comptabilité est souvent perçue comme une simple technique découlant de normes. Pourtant elle est utilisée par un ensemble de parties prenantes qui ont parfois des intérêts divergents et des besoins d’information différents. La partie prenante la plus évidence est très certainement celle des investisseurs (actionnaires) mais d’autres parties prenantes utilisent la comptabilité financière comme : l’État, les salariés, les clients, les banquiers, etc. En favorisant les besoins d’information de l’une ou l’autre des parties prenantes, les normes reflètent des choix politiques. En prenant en compte la diversité des parties prenantes, la comptabilité voit sa vocation élargie et devient un outil pour des acteurs aux intérêts différents voire parfois divergents. Il est donc important de ne pas négliger ou sous-estimer cette réalité comptable.

 

3. Pouvez-vous nous parler brièvement du contenu de votre cours ?

Le cours va aborder la comptabilité financière sous l’angle de ces autres parties prenantes comme notamment l’État (comptabilité du gouvernement, méthodes et enjeux entourant le passif fiscal) mais également les OSBL ; organisme sans but lucratif (Comptabilisation et l’OSBL face à ses parties prenantes). Dans un second temps seront abordés certains enjeux environnementaux de la comptabilité financière comme : les questions de ressources naturelles, de dépollution et de marchés du carbone mais également les questions associées à la RSE (responsabilité sociale des entreprises) et la qualité de l’information qui y est associée. Enfin les questions de régimes de retraite et de rémunération des hauts dirigeants viendront clore la session sur des dimensions plus sociales.

Outre les exposés, les étudiants auront l’occasion de travailler sur les enjeux de la divulgation dans un contexte de Responsabilité sociale des Entreprises (RSE) ; une fois encore, l’idée est de les familiariser à une autre perspective de la comptabilité financière.

 

4. Que voulez-vous que les étudiants retiennent de votre cours ?

La comptabilité n’est pas qu’un dispositif technique. Si on le prend sous un autre angle, elle est également une norme sociale ayant un impact sur l’environnement et sur un nombre bien plus large de parties prenantes. Dans cette perspective, elle peut avantager certaines parties et en désavantager d’autres.

Les étudiants, et notamment ceux qui se dirigent vers les professions comptables, doivent évidemment maitriser parfaitement les bases de la technique comptable. Si les étudiants sont capables d’aller un peu au-delà et d’apprécier ce dispositif pas seulement dans sa dimension technique mais également de l’appréhender dans une perspective sociale et environnementale, le cours aura atteint son objectif ; élargir la palette d’outils des futurs praticiens  dans un contexte où les dimensions sociales et environnementales de toute pratique de gestion deviennent incontournables.

 

Publications récentes :

1. CABANTOUS Laure; GOND Jean-Pascal; SPONEM Samuel : Accounting as a Site for Performativity Struggles : Financial Economics Performativity and Accounting Standardization. 2013/04. 33p

2. DAMBRIN Claire, LAMBERT Caroline, SPONEM Samuel : Control and change - Analysing the process of institutionalisation. Management Accounting Research 18 (2007) p172-208. 37p

3. LAMBERT Caroline, SPONEM Samuel : Corporate governance and profit manipulation : a french field study. CREFIGE, Université Paris IX Dauphine

4. SPONEM Samuel : Diversité des pratiques de contrôle budgétaire : approches contingentes et néo-institutionnelles. Finance Contrôle et Stratégie - Volume 13, n°3, septembre 2010, p.115-153

 

 

 Hugues Boisvert

> Comptabilité environnementale

Publications récentes

  1. CARON, Marie-Andrée; BOISVERT, Hugues; ARROYO, Paulina, Perspective critique sur la divulgation en matière de développement durable et l'évaluation de la performance, Cahier de la Chaire internationale CMA d'étude des processus d'affaires # CICMA 09-01, Juillet 2009, 25 p.
  2. CARON, Marie-Andrée; BOISVERT, Hugues; ARROYO, Paulina*, Critical Perspective on Sustainability Reporting and Performance Evaluation, Cahier de la Chaire internationale CMA d'étude des processus d'affaires # CICMA 09-01, Juillet 2009, 24 p.
  3. CARON, Marie-Andrée; BOISVERT, Hugues; MERSEREAU, Alexander C., "Contrôle de gestion et performance environnementale: Portée socio-économique des outils traditionnels, Cahier de la Chaire internationale CMA d'étude des processus d'affaires # 07-01, Novembre 2007, 34 p.
  4. BOISVERT, Hugues; CARON, Marie-Andrée; MERSEREAU, Alexander C., «La comptabilité de management environementale ou l'éco-contrôle : utilité des outils de contrôle de gestion», Actes de colloque du 28e Congrès de l'Association francophone de comptabilitétenu (AFC), Université de Poitiers, Institut administration des entreprises (IAE), 23-25 mai 2007.
  

Jacques Fortin

> Comptabilité sociale et environnementale

> Éthique et règlementation comptable

Charge administrative

> Directeur du développement durable - HEC Montréal

 

Publications récentes

  1. FORTIN, Jacques; "Et si la comptabilité se mettait au service de l'équité sociale et de la participation des citoyens ?", Revue Gestion, Volume 36 - Numéro 2, Été 2011, p. 59 à 64.
  

Claude Francoeur

> Gouvernance et responsabilité sociale des entreprises

Publications récentes

  1. LABELLE, Réal; FRANCOEUR, Claude; MAKNI, Rim, «Ethics, Diversity in Governance and Earnings Management», Journal of Business Ethics, Vol. 93, no 2, Mai 2010, p. 335-353.
  2. MAKNI GARGOURI R., C. FRANCOEUR et R. SHABOU, 2010. The relationship between corporate social performance and earnings management.Canadian Journal of Administrative Sciences, 27(4), 320-334.
  3. LABELLE R., R. MAKNI GARGOURI et C. FRANCOEUR, 2010. Ethics, Diversity Management and Financial Reporting Quality. Journal of Business Ethics, 93(2), 335-353.
  4. MAKNI GARGOURI R., C. FRANCOEUR et F. BELLAVANCE, 2009. Causality between corporate social performance and financial performance: evidence from Canadian firms. Journal of Business Ethics, 89(3), 409-422.
  5. FRANCOEUR C., R. LABELLE et B. SINCLAIR-DESGAGNÉ, 2008. Gender Diversity in Corporate Governance and Top Management. Journal of Business Ethics, 81(1), 83-95.
  

Aline Girard

> Organismes à but non lucratif

 

 

 

Marjolaine Naud

> Fiscalité corporative

> Distribution de surplus fiscaux

> Fiscalité environnementale

> Instruments financiers des PME (aspects comptables et fiscaux)

 

 

Philemon Rakoto

> Gouvernance Organismes sans but lucratif

 

 

Sophie Tessier

> Systèmes de gestion du développement durable et l’analyse de projet en développement durable

Publications récentes

  1. Tessier, S. “Social and technical controls: an exploratory study of negative controls.” 7th International Management Control Research Conference, 12-14 September 2007, ESCP-EAP, Paris, France Sur CD-ROM.
 

Johanne Turbide

> Gestion financière des organismes culturels et communautaires

> Gouvernance des OSBL

Charge administrative

> Responsable du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif, communautaires ou culturels

> Rédactrice en chef de la revue arbitrée International Journal of Arts Management

 

Publications récentes

  1. TURBIDE, Johanne, «OBNL culturels : besoin d'outils de gouvernance adaptés», HEC Montréal Mag, Vol. 7, no 2, Printemps 2009, p. 36.
  2. TURBIDE, Johanne; LAURIN, Claude, «Performance Measurement in the Arts Sector: The Case of the Performing Arts», International Journal of Arts Management, Vol. 11, no 2, Hiver 2009, p. 56-70.
  3. TURBIDE, Johanne, Lexique de base pour la compréhension des états financiers des OBNL des arts et de la culture, Cahier du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif communautaires ou culturels # 2008-01, Novembre 2008, 26 p.
  4. BELLEAU, Marc; TURBIDE, Johanne,"Portrait du financement public dans le secteur de la danse au Québec - 2004 à 2008", Cahier du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif communautaires ou culturels # 2008-02, Novembre 2008, 36 p.
  5. LANDRY, Pascale; TURBIDE, Johanne, "Profil des travailleurs culturels dans le secteur de la danse au Québec", Cahier du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif communautaires ou culturels # 2008-03, Novembre 2008, 33 p.
  6. ST-LOUIS, Isabelle; TURBIDE, Johanne, "Recherche documentaire sur les pratiques de gestion dans les petites institutions muséales du Québec", Cahier du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif communautaires ou culturels # 2008-04, Novembre 2008, 25 p.
  7. REID, Wendellyn; TURBIDE, Johanne, "Board/Staff Relations in a Growth Crisis: Implications for Governance", Cahier du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif communautaires ou culturels # 2009-01, Janvier 2009, 41 p.
  8. TURBIDE, Johanne; LAURIN, Claude; LAPIERRE, Laurent; MORISSETTE, Raymond, «Financial crises in the arts sector: Is governance the illness or the cure?», International Journal of Arts Management, Vol. 10, no 2, Hiver 2008
 
Partager cette page :
| Plus

Événements en développement durable

Défi Étudiant... en Développement durable
Lundi 21 août 2017 de 9 h 30 à 16 h 30
Lancement de l'année universitaire en développement durable
Mardi 26 septembre 2017 de 17 h 00 à 19 h 00
La semaine d'innovation sociale 3e édition
Du mardi 3 octobre 2017 au jeudi 5 octobre 2017
Tous les événements en développement durable | RSS RSS
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.