Contenu Menu
Accueil > Direction du développement durable > Carrières en développement durable

 

Mener une carrière en développement durable (DD) est une démarche stimulante, qui vous amènera au coeur des processus de transformation des organisations. En revanche, comme les cheminements de carrière en développement durable ne sont pas encore bien balisés, les candidats à ces carrières devront être motivés et entreprenants.

Secteurs d'activité

Afin de faciliter la démarche de recherche d'emploi, nous avons identifié six grands secteurs d'activité potentiels pour les personnes désirant mener une carrière en développement durable.

+  Responsabilité sociale et environnementale des organisations

Ce secteur est très large. Il couvre principalement la mise en place de démarches internes de responsabilité sociale et environnementale applicable dans tout type d’organisation même celles dont l’essentiel de la mission n'est pas du domaine social ou environnemental.

Définition

La responsabilité sociale de l'entreprise est aussi parfois définie comme "les efforts faits par l’entreprise au-delà de la réglementation pour équilibrer les besoins des parties prenantes avec la nécessité de réaliser un profit". Ces efforts sont menés de manière volontaire ou sous la pression des gouvernements et/ou de la société civile. 

Activités

  • Gestion environnementale des opérations 
  • Approvisionnement responsable 
  • Marketing et communications responsables 
  • Éco-conception et analyse du cycle de vie 
  • Relations avec les parties prenantes : négociations, relations publiques 
  • Bien-être et milieu de travail : pratiques de gestion des ressources humaines 
  • Reporting développement durable : communications, comptabilité sociale et environnementale 
  • Finance responsable  

+  Philanthropie

Ce secteur, en forte croissance, est avant tout celui des grandes fondations privées et des grands donateurs corporatifs qui soutiennent des programmes d’éducation, de santé et de culture au bénéfice de l’ensemble de la population.

Principaux acteurs

  • Fondations familiales / communautaires
  • Fondations d'entreprises

Activités et emplois

Il n'y a pas de cheminements de carrière « type » dans le domaine de la philanthropie. Les gens qui intègrent ce secteur à des postes « généralistes » ont des parcours professionnels très variés. De nombreux employés du secteur philanthropique ont eu en général plusieurs emplois avant de travailler pour un organisme philanthropique. De même, il est fréquent que ces personnes aient changé au moins une fois de secteur professionnel avant de travailler au sein d’une fondation.  

Les plus grandes fondations – ont des employés dédiés à la gestion de leurs investissements financiers et à celle de leurs placements philanthropiques.  

Concernant les perspectives de carrière dans ce domaine, l’avancement professionnel peut se faire au sein d’une même fondation, en ayant accès avec le temps à des postes de plus en plus à responsabilités, par exemple assistant, puis adjoint et enfin responsable de programme. 

+  Économie sociale et action communautaire

Ce secteur d’activité regroupe beaucoup d'organismes, souvent à but non lucratif, dont la mission met l’emphase sur le service à la collectivité, l’amélioration de la qualité de vie des moins nantis et l’éducation des parties prenantes. Il se distingue aussi par le recours à des modes de gestion participative et à des mécanismes de redistribution de la valeur créée qui tiennent comptent de l’impact social de cette redistribution.

Mission

Dans l’ensemble, les entreprises qui œuvrent en économie sociale se distinguent par une mission qui met l’emphase sur le service à la collectivité, l’amélioration de la qualité de vie des moins nantis et l’éducation des parties prenantes de même que par des modes de gestion participative et des mécanismes de redistribution de la valeur créée qui tiennent comptent de l’impact social de cette redistribution.  

Activités

Au Québec, plus de 125 000 personnes œuvrent en économie sociale et en action communautaire dans près de 30 domaines d’activité aussi divers que la petite enfance, l’environnement, les médias et les communications, la solidarité internationale, la santé et les services sociaux, pour ne nommer que ceux-ci! 

Principaux acteurs

Le domaine de l'économie sociale recouvre donc l'ensemble des mouvements coopératifs et mutualistes ainsi que celui des associations communautaires, du commerce équitable, des organismes de bienfaisance et de la réinsertion sociale pour n’en nommer que quelques-unes. 

+  Finance responsable

La finance responsable est une approche de la gestion financière qui conduit à tenir compte   tout   autant   du   rendement   financier   que   du   rendement   social   et/ou environnemental des investissements à faire. On l’associe généralement à l’investissement socialement responsable (ISR), à la microfinance et au crédit communautaire.

Principaux secteurs

  • Banques traditionnelles
  • Investisseurs institutionnels
  • Fonds syndicaux
  • Fonds spécialisés
  • Organismes de veille, notation, conseil et accompagnement
  • Les fonds de capital - Risque philanthropique
  • Micro-finance et crédits communautaires

+  Industrie de l'environnement

Outre le fait d'être un ensemble de nouvelles pratiques au sein des organisations, l'environnement est aussi devenu un secteur d'activité à part entière que l’on peut décomposer en plusieurs grands sous-secteurs :

Principaux secteurs

  • Protection de l'environnement: services environnementaux et technologies propres en matière de gestion des matières résiduelles, de l'eau, des sites, de la qualité de l'air, etc.
  • Énergie: économies d'énergie, efficacité énergétique, énergies renouvelables.
  • Gestion des ressources naturelles: agriculture, faune et pêche.
  • Mobilitédurable: transports collectifs, électrification des transports, covoiturage, etc.
  • Société civile

+  Développement international

Ce secteur d’activité regroupe les acteurs qui travaillent, principalement dans les pays en développement, à la lutte à la pauvreté, à l'aide alimentaire, l’accès au logement, la formation, la santé ou encore à la construction d’infrastructures publiques.

Principaux acteurs

  • Institutions multilatérales de développement
  • Agences gouvernementales responsables du développement
  • Organisations non-gouvernementales (ONG)
  • Organismes à but non lucratif
  • Organismes de conseil en développement et gestion des risques

Service gestion de carrière

Par l'entremise du Service de gestion de carrière, les étudiants ont accès à de nombreux services professionnels spécialisés : 

  • Services professionnels d'orientation de carrière : bilan de carrière, orientation, réorientation 
  • Services d'aide à la recherche d'emploi : curriculum vitae, entrevue, stratégies de recherche d'emploi 
  • Accès aux offres de stages et d'emplois affichés exclusivement pour les étudiants et diplômés de HEC Montréal 
  • Accès à des services professionnels spécialisés en employabilité au niveau national et international 

Pour accéder à votre portail web du Service gestion de carrière de HEC Montréal, cliquez ici: macarriere.hec..ca.

Votre recherche d'emploi en 4 étapes

  1. Bien connaître les différents secteurs d'activité et leurs nuances
  2. Définir vos intérêts
  3. Commencer très tôt à s'informer sur les principaux acteurs du milieu du développement durable et à saisir les occasions de réseautage
  4. Entreprendre une démarche de recherche

+  En savoir plus

1.

Bien connaître les différents secteurs d'activité et leurs nuances car le champ du développement durable est très vaste.

 

2.

Définir vos intérêts quant à la catégorie d’emploi, au type de poste que vous voudriez obtenir, et au type d'organisation au sein de laquelle vous souhaiteriez travailler. Une  particularité d'une carrière en développement durable est que celle-ci peut se réaliser au sein d'une multitude d'organisations :

¤

Secteur privé : entreprises spécialisées en DD, grandes entreprises, PME, associations professionnelles et sectorielles, conseil spécialisé, services financiers, etc.

¤

Secteur public : société d'État, gouvernements provincial et fédéral, municipalités, etc.

¤

Société civile : OSBL - O.N.G., associations de consommateurs, syndicats, etc.

¤

Organisations internationales

¤

Établissements d'enseignement

¤

Regroupement multipartites (entreprises, gouvernement, société civile) : lieu de concertation, de discussion et de collaboration

 

3.

Commencer très tôt à s'informer sur les principaux acteurs du milieu du développement durable et à saisir les occasions de réseautage : le développement durable au Québec, à l'instar des différents secteurs émergents, reste encore un petit monde, une communauté de pratique en construction où les interactions directes sont très importantes.

 

4.

Entreprendre une démarche de recherche d'emploi en se basant sur les sites existants mais aussi en allant « démarcher » directement les organisations les plus innovantes, ou encore celles qui semblent avoir pris du  retard et qui pourraient être intéressées à entreprendre une démarche de développement durable.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2020  Tous droits réservés.