Contenu Menu

Innovations du Petit Robert

L’an 2000 ne donne pas lieu à une édition particulière du Petit Robert, mais, entre les refontes majeures – la dernière remonte à 1993 –, les nouveaux tirages proposent ajouts et enrichissements de manière à suivre de près l’évolution de la langue.

Quels sont les nouveaux mots, les nouvelles expressions retenus par la rédaction du Petit Robert en 1999? Comme un kaléidoscope, les nouveautés de cette année nous renvoient, par fragments, notre environnement actuel : bogue de l’an 2000, chromodynamique, cyberespace et cybernaute, drag-queen, entarteur, euse et entartage, euro, taliban, téléthon (ce n’est pas un néologisme pour les Québécois!), téléphone portable, Toile, maladie de la vache folle.

Ce qui est particulièrement intéressant, ce sont les nombreuses précisions linguistiques qui viennent étoffer les articles; en conformité avec la mission du dictionnaire de langue, c’est un mode d’emploi des mots que nous offrent les rédacteurs du Petit Robert. Ainsi l’expression autoroute de l’information est maintenant jugée vieillie, le nom Toile au sens de « réseau Internet » remplace l’américanisme Web, l’article euro intègre l’expression zone euro à privilégier par rapport aux mots euroland et eurolande précédés de la mention anglic. pour anglicisme. Pour satisfaire à l’orthodoxie linguistique, nous pouvons substituer à l’adjectif primitif, susceptible d’être pris en mauvaise part, celui de premier, ex. : les arts premiers, en parlant des arts des civilisations pré-industrielles, notamment d’Afrique, d’Amérique précolombienne et du Pacifique.

Sur le modèle du nom francophonie, qui date d’une quarantaine d’années, le nom lusophonie fait son entrée au dictionnaire pour désigner les lieux où l’on parle portugais : Portugal, Brésil, Angola, Cap-Vert. À quand l’anglophonie? L’adjectif pluriel, venu du vocabulaire de la grammaire, puis emprunté par le registre littéraire, devient courant par le biais de la politique : la gauche plurielle, la majorité plurielle (formée d’éléments divers : parti socialiste, parti communiste, écologistes...). L’adjectif commence à s’employer aussi au Québec : dans un texte publié le 4 septembre par Le Devoir et intitulé « Construire la nation québécoise », Gérard Bouchard parle justement « des identités plurielles ». Parions que ce néologisme de sens passera rapidement dans l’usage québécois. Le nom lisibilité et l’adjectif correspondant lisible s’enrichissent d’un sens figuré, celui de « caractère clair, déchiffrable », ex. : le manque de lisibilité d’une politique. Stéphane Dion pourra enrichir son vocabulaire et réclamer une question référendaire lisible!

Fait à souligner, une portion importante des innovations du Petit Robert est constituée de nouveaux sens figurés, emplois imagés qui témoignent de la créativité du français. Dans la préface du Nouveau Petit Robert, Josette Rey-Debove et Alain Rey écrivent : « Le dernier quart de ce siècle semble caractérisé, pour le français, par le foisonnement de nouvelles locutions, familières ou non. » Connaissez-vous les expressions avoir du grain à moudre (disposer d’éléments à utiliser pour en tirer profit), électron libre (personne qui agit de manière indépendante, par rapport à un ensemble, à une institution), en remettre une louche (insister lourdement, en remettre excessivement)? Au sens figuré et familièrement, un blaireau est un personnage naïf, insignifiant ou ridicule, une belette est une fille considérée comme facile, caracoler (en tête des sondages) signifie « être largement en tête » comme celui qui avance sur un cheval fringant, en tête de troupe. Dans un registre familier, si vous n’imprimez pas, c’est que vous ne comprenez pas; sur le même modèle, on dira au Québec que vous n’allumez pas. L’adjectif sioux acquiert également un nouveau sens, celui de « rusé, astucieux », et peut qualifier des personnes ou des actions, ex. un raisonnement sioux.

En matière linguistique, la parité (néologisme synonyme de égalité) hommes-femmes se trouve consacrée : il y a maintenant aussi bien des femmes d’État que des hommes d’État, des femmes politiques que des hommes politiques et, comme chez Larousse et Hachette, Madame la Ministre a maintenant droit de cité dans la langue courante (et non plus seulement familièrement) en français standard (et non plus exclusivement au Québec, en Belgique et en Suisse). Les éditions 1999 des dictionnaires français enregistrent avec une belle unanimité la féminisation des titres.

À ceux qui entretiennent avec la langue française un rapport quasi amoureux, Le Petit Robert offre une description riche et approfondie de l’usage contemporain du français.
 

Marie-Éva de Villers
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.