Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

Réservé aux initiés

Les initiés, ce sont les privilégiés qui sont dans le secret. Ainsi la Loi sur les valeurs mobilières précise qu'il y a délit d'initié (en anglais, insider trading) lorsqu'il y a vente ou achat d'actions d'une société par un initié, c'est-à-dire une personne (en anglais, insider) qui dispose d'informations secrètes de nature à favoriser des opérations bénéficiaires.

En français, le verbe initier a deux sens principaux selon le Grand Robert :

  1. Admettre à la connaissance de certains cultes ou de certains rites secrets [...] de choses secrètes d'accès difficile,  réservée à des privilégiés. Initier quelqu'un à la cartomancie.

  2. Être le premier à instruire (quelqu'un), à faire accéder (quelqu'un) à des connaissances. M.Carmine Nappi m'a initiée à la microéconomie.

  3. À la forme pronominale, le verbe signifie « acquérir les premiers éléments d'un art, d'une science ». S'initier à l'ornithologie.

C'est sous l'influence du verbe anglais to initiate que nous prêtons au verbe initier le sens de « prendre l'initiative de quelque chose, commencer ». Ainsi on préférera à *initier une campagne publicitaire, une consultation, la production, les expressions lancer une campagne publicitaire, amorcer une consultation, commencer la production.

Notons que cet anglicisme sémantique n'est pas exclusivement québécois. Depuis quelque temps, il s'entend dans toute la francophonie et se lit jusque dans Le Monde. Le Nouveau Petit Robert et Le Petit Larousse 1998 signalent toujours que l'emploi du verbe au sens de « commencer » est critiqué. Il y a cependant fort à parier que cette nouvelle acception sera consignée dans une prochaine édition! En attendant, on réservera cet emploi aux initiés.


Marie-Éva de Villers
Chercheuse agrégée
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.