Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

Problèmes d'abus

Ce n'est pas d'abus de bonne chère ou de fins alcools que nous souhaitons vous entretenir. Au contraire! L'abus que nous dénonçons avec la dernière énergie en est un qui fait rage dans nos textes et nos conversations, qui prive de nombreux documents de subtiles expressions comme en ce qui a trait à , en matière de, en ce qui concerne, quant à , dans le domaine de, dans, pour, à propos de, du point de vue de, pour ce qui est de, etc. Nous parlons bien entendu de l'abus de l'expression au niveau de.

Au sens propre, cette expression signifie « à la même hauteur que ». Exemple : Le Bureau de la registraire est situé au niveau de la rue. 
Par extension, elle signifie également : « à côté et sur la même ligne (perpendiculaire à un chemin, à une direction), à la hauteur de ». Exemple : Arrivée au niveau de ses copines, Lyne a pu se mêler à la conversation. 
Au figuré, on emploiera l'expression au niveau de « quand on fait référence à un ensemble qui s'organise hiérarchiquement ». Exemples : C'est au niveau du conseil d'administration que sont prises les décisions à ce sujet. La note de synthèse se fait au niveau de la deuxième année du B.A.A.
Par contre, il faut éviter d'abuser de cette expression quand il n'y a pas d'organisation visiblement verticale.

Ainsi, dans les phrases suivantes, on dira : 


    • Parlant de la conférence avec un ami, il a exprimé des réserves quant au contenu.
      plutôt que …*au niveau du contenu. 
       
    • En matière de recherche et développement, cette entreprise fera des merveilles.
      plutôt que … *Au niveau de la recherche et développement… 
       
    • Ce travail est excellent tant pour ce qui est du fond que de la forme.
      plutôt que… *au niveau tant du fond que de la forme. 
       
    • Les conséquences de cette mesure se feront sentir chez les personnes âgées.
      plutôt que… *au niveau des personnes âgées. 
       
    • Nous sommes appelés à nous prononcer au sujet de notre caisse de retraite.
      plutôt que … *au niveau de notre caisse de retraite.


Marie Malo
Coordonnatrice des activités linguistiques à HEC Montréal de 1990 à 2001

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.