Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

Le palmarès des faux amis de HEC Montréal

La Direction de la qualité de la communication a corrigé plusieurs milliers de travaux d'étudiants au cours de son existence. Bien sûr, ce sont les professeurs qui évaluaient le contenu de ces textes alors que nous en examinions la forme pour laquelle de 10 % à 35 % des points étaient attribués à l'orthographe d'usage, à l'orthographe grammaticale, aux constructions syntaxiques, à la ponctuation et à la précision et à la richesse du vocabulaire.

En matière d'anglicismes, ces corrections nous ont permis de découvrir les faux amis, les calques, les constructions fautives les plus répandus à l'École.


Faux amis

  • Emploi de mots français dans un sens qu'ils ne possèdent pas, sous l'influence de mots anglais qui ont une forme semblable.
    Exemples : *appointement au sens de rendez-vous, *agenda au sens d'ordre du jour

Calques

  • Traduction littérale d'expressions anglaises. 
    Exemples : *prendre pour acquis (to take for granted) au lieu de tenir pour acquis, *appliquer pour un poste (to apply for a job) au lieu de faire une demande d'emploi, postuler un emploi, présenter sa candidature à un poste.

Constructions fautives

  • Emploi de prépositions, de tournures de phrases inspirées de la syntaxe anglaise.
    Exemples : siéger *sur un conseil (to have a seat on the board) au lieu de siéger à un conseil, faire partie ou être membre d'un conseil. *Je vous ai manqué (I missed you) au lieu de j'ai regretté votre absence, vous m'avez manqué. *Être sous l'impression que (to be under the impression that) au lieu de avoir l'impression que.

Palmarès

Remplacer les faux amis, les calques les plus fréquemment relevés dans les travaux des étudiants (erreurs que leurs professeurs ne commettent sans doute jamais...) par de meilleures formulations.

  1. Les inventaires sont trop considérables.
  2. Opérer une entreprise.
  3. Les dépenses et les pertes encourues.
  4. Ce problème origine d'une mauvaise décision.
  5. Au niveau de la stratégie.
  6. Dû à la grève, la livraison est retardée.
  7. À toutes fins pratiques, ils ont doublé leur bénéfice.
  8. Un vendeur agressif.
  9. Il faudrait capitaliser sur ce succès.
  10. Ces examens sont cédulés pour demain.

Réponses


Marie-Éva de Villers
Chercheuse agrégée
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.