Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

Négociez, cotez, échangez, mais ne transigez pas!

« Le dollar canadien se transige à la baisse », peut-on lire dans les journaux. Si certaines entreprises exportatrices trouvent matière à se réjouir de cette situation, de nombreux acteurs économiques s'en inquiéteront en songeant notamment aux inévitables hausses des taux d'intérêt que la faiblesse du dollar canadien entraînera. Sur le plan linguistique, on pourra également se plaindre de cet emploi fautif – et malheureusement très courant – du verbe transiger.

Dans son sens économique, la transaction est un « contrat entre un acheteur et un vendeur », une « opération effectuée sur les marchés commerciaux financiers » (Nouveau Petit Robert). On a cherché le verbe français qui désignerait l'action d'effectuer des opérations boursières et, tout naturellement, on a eu recours au verbe transiger qui a la même origine, la même étymologie latine (transigere) que le nom transaction.

Malheureusement, le verbe transiger ne signifie pas « faire des opérations boursières »; il n'a que le sens de :

  1. Faire un compromis, des concessions réciproques afin de parvenir à un accord.
    Transiger avec ses créanciers pour définir de nouvelles modalités de remboursement.
     
  2. Au figuré, faire des concessions par faiblesse.
    Ne transigez pas avec l'honnêteté.

Si l'on veut employer les termes justes pour traduire l'action d'effectuer des opérations boursières, on pourra recourir aux verbes s'échanger, se négocier, coter et on espérera que le dollar regagnera du terrain.


Résumé terminologique

  • Forme fautive
    Ces titres *se transigent à 15 $.
     
  • Termes proposés
    Ces titres se négocient, cotent ou s'échangent à 15 $.


Marie-Éva de Villers
Chercheuse agrégée
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.