Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

Les néologismes de la gestion de la production

Kanban, juste-à-temps, productique, fabrication assistée par ordinateur : est-ce du chinois pour vous? De fait, les gestionnaires de la production parlent plutôt japonais ces temps-ci et leur vocabulaire s'est considérablement enrichi au cours des dernières années.

Le terme juste-à-temps en est un bon exemple. On attribue généralement à Taiichi Ohno de la société Toyota la paternité de cette philosophie qui, à l'origine, se définissait ainsi : les seules pièces essentielles, en quantité nécessaire, au moment voulu. On confond fréquemment la technique kanban et le juste-à-temps. En réalité, ce terme emprunté au japonais et signifiant « carte » ou « panneau d'affichage » a une portée beaucoup plus restreinte. Il désigne un mode de gestion décentralisée des encours selon lequel le déclenchement des opérations est confié aux divers postes de travail qui signalent à l'aide de petites cartes qu'ils souhaitent retirer des composants des postes en amont.

Sans le recours à l'informatique, ces nouvelles méthodes de gestion de la production ne pourraient être mises en oeuvre. La productique comprend la conception assistée par ordinateur (CAO), la fabrication assistée par ordinateur (FAO), la robotique, l'utilisation des machines-outils à commande numérique. Le néologisme productique désigne l'« ensemble des techniques qui concourent à la conception, à la mise en place, à la gestion et au contrôle des systèmes de gestion automatisé1 » et qui permettent l'intégration efficace du système de production.


Marie-Éva de Villers
Chercheuse agrégée
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux


1. Association canadienne pour la gestion de la production et des stocks/Montréal et École des HEC, Dictionnaire de la gestion de la production et des stocks, Montréal, Presses HEC-Québec/Amérique, 1993, p. 37.

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.