Contenu Menu

Les mots : j'en fais mon affaire

L'affaire est mal partie

On entend souvent dans la bouche des nouveaux entrepreneurs des phrases de ce type :


  • *Je vais partir en affaires.
  • *Je voudrais partir un commerce de fruits et légumes.
  • *Elle a parti cette PME.

Précisons tout de suite que ces emplois du verbe partir sont incorrects et qu'ils sont probablement inspirés de l'anglais par symétrie avec le verbe anglais to start qui se construit avec un complément d'objet direct.

Remplaçons le verbe partir employé improprement dans ces phrases :
*Partir en affairess'établir à son compte, lancer son entreprise
*Partir une modelancer une mode
*Partir une associationfonder une association
*Partir un magasin, un commerceouvrir un magasin, un commerce
*Partir une discussionprovoquer une discussion
*Partir la journéecommencer la journée

Il en est ainsi du verbe débuter qui est noté comme intransitif dans les dictionnaires. Cette catégorie grammaticale indique que le verbe ne peut avoir de complément d'objet direct. Ainsi, on peut dire qu'un exposé débute par une introduction, mais non que *l'introduction débute l'exposé. Si l'on tient à construire la phrase avec un complément d'objet direct, on remplacera débuter par commencer, par exemple : commencer un travail (et non *débuter un travail).

Quant au verbe démarrer, son emploi transitif est maintenant admis (exemple : démarrer une recherche), mais il est signalé comme familier dans Le Petit Larousse illustré 1998; nous pouvons donc employer ce verbe avec un complément d'objet direct dans la langue courante, mais pas dans un texte de niveau soutenu.

À l'avenir, ne partons donc pas à l'anglaise!


Marie-Éva de Villers
Chercheuse agrégée
Directrice de la qualité de la communication de 1990 à 2013 à HEC Montréal et auteure du Multidictionnaire de la langue française, du Multi des jeunes et de La Grammaire en tableaux

Partager cette page :
| Plus

L'astérisque précède une forme ou une expression fautive, une impropriété.

Liste des chroniques

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.