Contenu Menu

Gérer en mode transversal :

les principes, processus et facteurs de succès d'une organisation matricielle ou collaborative


Animé par:

Alain Rondeau
Alain Rondeau
Ph. D. (psychologie industrielle)
Professeur honoraire, HEC Montréal

Réal Jacob
Réal Jacob
M. Ps. (psychologie industrielle), C.E.A. (sciences du travail)
Professeur titulaire, HEC Montréal

Pour accroître leur performance ou maintenir leur compétitivité, les entreprises doivent remettre en question leur organisation du travail traditionnellement fondée sur des structures à caractère fonctionnel.  On doit plutôt mettre l’accent sur le besoin de « briser les silos » existants entre les diverses unités de l’organisation pour favoriser une « gestion par processus ».  Cela nécessite toutefois une meilleure collaboration entre les divers partenaires, un meilleur partage de l’information et des responsabilités pour assurer de meilleurs résultats pour le client.

Vous apprendrez en quoi la gestion par processus est différente des modes traditionnels de gestion centrés sur des structures fonctionnelles.  Vous explorerez aussi les relations d’autorité et les mécanismes de collaboration qui doivent être déployés dans un tel contexte.


Date(s)

Montréal (HEC Montréal) :

Rive-Sud (Dix30) :

2 jours - 9 h à 17 h

Frais

1 495 $ + taxes
Ai-je droit à un rabais?


Formation reconnue par le Barreau du Québec
aux fins de la formation continue obligatoire, selon le nombre d'heures du programme.

Renseignements généraux : facturation, annulation, remboursement, horaire et plus...

Besoin d'information?

Contactez Chantal Bruneau
Courriel: chantal.bruneau@hec.ca
Téléphone : 514 340-6010

Téléchargez la brochure PDF

Témoignage(s)

« Très belle formation, très intéressante et pertinente dans le monde des affaires d'aujourd'hui. »
France Caron, Thomas & Betts Inc.

« Fortement suggérée à quiquonque désire mieux comprendre comment optimiser l'efficacité des ressources et des résultats dans leur organisation. »
François-Pierre Chevalier, co-président & chef de la direction, Bio-K+ International Inc.


Programme
Objectifs
Pédagogie
Participants
Note(s)

On mettra l’accent sur la clarification de divers concepts et, en particulier, sur leur utilité en mode de gestion transversale, notamment la « gestion par projets », « l’amélioration continue » et la « gestion en réseau »… et pourquoi les organisations vont continuer d’aller dans cette direction.

Ensuite, on précisera en quoi le fait de mettre l’accent sur les processus organisationnels force le besoin de « gérer en mode transversal », ce qui peut donner l’impression que la responsabilité d’un résultat devient plus diffuse. On explorera comment sont appelés à se faire les relations avec les partenaires et on illustrera le type de tension ou de conflit organisationnel que cette formule peut engendrer, notamment en matière de supervision (« qui est mon boss!! ») et d’évaluation du rendement et la façon d’y remédier.

Gérer en mode transversal a aussi d’importantes conséquences sur la distribution des rôles et responsabilités dans l’organisation, sur le partage et le transfert de l’information et des bonnes pratiques et bouleverse les notions de distribution du pouvoir et d’imputabilité existantes. Ces effets doivent être compris si l’organisation veut réellement tirer profit de cette formule.

Enfin, on abordera divers concepts nouveaux propres à la gestion de la complexité, notamment l’approche collaborative (comment identifier et vaincre les barrières à la collaboration entre unités d’affaires ou regroupements professionnels), la notion d’organisation « ambidextre » appelée à changer de façon constante et les distinctions à établir entre les diverses « logiques de l’action organisée ». On explorera brièvement les « tendances lourdes » en matière d’organisation du travail et les modèles émergents qui caractérisent la gestion des organisations complexes.


Le séminaire vise d’abord à préciser quelles sont les caractéristiques propres d’une « gestion par processus » et à clarifier en quoi cette formule se distingue des modes traditionnels de gestion centrés sur des structures fonctionnelles. Le séminaire veut mettre l’accent sur les facteurs qui influencent la performance organisationnelle et clarifier la nécessité de distinguer la gestion des « ressources » de la gestion des « résultats » organisationnels, notamment par l’adoption de formules de gestion dites « matricielles » qui changent profondément la nature des rapports entre les acteurs organisationnels et la façon d’exercer les rôles et responsabilités de chacun. Comme il s’agit d’une gestion à caractère horizontal, le séminaire explorera les relations d’autorité et les mécanismes de collaboration que cela exige de déployer.


Une approche active, centrée sur des exposés théoriques et la présentation de divers cas documentés d’exemples organisationnels, permettra l’acquisition de connaissances. Les participants auront l’opportunité de comparer leurs pratiques de gestion actuelles avec celles d’organisations ayant adoptées diverses formes de gestion transversales et donc de tester la pertinence de ces modèles pour leur environnement d’affaires.


Gestionnaires appelés à adopter ou déployer une formule de gestion transversale (gestion matricielle, gestion par processus ou par projet, gestion en réseau…), gestionnaires impliqués dans des partenariats interorganisationnels.


On attribue 1,4 unité d'éducation continue (UEC) à ce programme.




Autres séminaires
de la catégorie:

Enjeux et pratiques émergentes
Partager cette page :
| Plus

Restez informé

Pour une mise-à-jour de vos coordonnées, écrivez-nous!

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2014  Tous droits réservés.