Contenu Menu
Accueil > Membres du personnel > Centraide > Pourquoi donner?

Pourquoi donner?

La cause Centraide

HEC Montréal appuie Centraide depuis plusieurs années, et cette cause tient particulièrement à cœur aux membres de sa communauté. L’an dernier, la campagne HEC Montréal a permis de récolter plus de 131 640 $, et nous vous en remercions.

Cette année encore, tous les membres de la communauté de l’École sont invités à unir leurs efforts pour faire de la campagne 2017-2018 un véritable succès !

La pauvreté existe au sein du Grand Montréal. Elle a plusieurs visages et n’est pas uniquement économique. Pour cette raison, Centraide distribue plus de 58 millions de dollars à plus de 350 organismes communautaires et projets dynamiques et rassembleurs et contribue à aider un demi-million de personnes par année dans la grande région de Montréal.

De plus, les dons sont bien investis. Un processus efficace permet de soutenir des organismes communautaires solides qui répondent aux besoins des milieux locaux.

Finalement, Centraide est cotée A pour sa gestion rigoureuse des dons amassés. Plus de 85 cents de chaque dollar amassé retournent à la communauté ; ce qui est bien plus que la moyenne canadienne (Money Sense, décembre 2014 ; analyse canadienne des Top 100 Charities).

 

 

Témoignage d'une donatrice

Chacun peut avoir ses propres raisons de donner. Ce qui suit est le témoignage d’une donatrice de HEC Montréal. Partagez avec nous vos raisons de donner à Centraide, écrivez-nous à centraide@hec.ca.


La chance de donner

« Pourquoi donner à Centraide ? Je paie déjà assez d’impôts, je suis sollicitée de toute part pour des dons… à l’épicerie, sur la rue ou pour des collectes de fonds pour mes enfants. Je donne à un proche du temps ou de l’argent. Puis, j’ai mes propres causes que je préfère soutenir. Comme on dit : Je fais ma part ! Et puis, n’est-ce pas le rôle de l’État de soutenir les démunis ? »


Malgré toutes ces bonnes raisons d’ignorer l’appel de Centraide, je donne.

« Peut-être parce que j’ai eu la chance de naître dans une famille aimante, d’être en santé et d’avoir été soutenue pour aller à l’école. Sans doute parce que j’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes sur mon chemin. Peut-être aussi un peu parce que j’ai eu la force de me relever quand je suis tombée, mais que l’aide de mes proches et de mes amis a été précieuse à ces moments. Mais, possiblement, par-dessus tout, parce que j’ai réalisé combien la chance d’être aimée, entourée et soutenue est précieuse. »
 

Moi, je donne parce que j’ai beaucoup reçu. 

« Cette chance qui m’a suivie, tous ne l’ont pas eu dans leur parcours. Pour plusieurs Montréalais, ce n’est pas un nouveau pont Champlain ou l’assainissement des mœurs dans la classe politique qui est la question la plus pressante dans leur vie. C’est souvent aussi fondamental que : Où vais-je dormir ce soir ? Comment faire pour manger trois repas par jour ? Où trouver du soutien face aux mauvais traitements que je vis à la maison ou l’intimidation que je subis à l’école ? Centraide est là pour les organismes qui aident les gens à s’en sortir. Centraide est là pour ceux qui ont été moins chanceux que moi, mais qui cherchent à grandir ou à retrouver leur dignité. Centraide soutient uniquement des organismes qui poursuivent l’autonomisation de leur clientèle. Ce n’est pas un chèque de bien-être social que je subventionne, c’est une clé pour s’en sortir. »
 

Je donne parce que je crois en l’action ciblée et porteuse de Centraide. 

« L’action de Centraide est logique, ciblée et bigrement efficace. Leur réseau de bénévoles et leurs gestionnaires chevronnés occupent un rôle clé dans l’amélioration de la qualité de vie à Montréal. Ils sélectionnent avec soin les organisations qui seront aidées et assurent un suivi auprès d’elles pour les amener à maximiser leur action structurante dans le milieu. Personnellement, je n’aurais pas le temps d’identifier et d’auditer les organismes qui défendent les causes qui me tiennent à cœur. Centraide fait pour moi cette tâche importante. »
 

Je donne à Centraide pour maximiser l’effet de mon don.

« L’idée de redonner de la dignité à une femme, de faire voir la lumière au bout du tunnel à une personne dépressive ou de donner le capital nécessaire à un enfant pour qu’il affronte la vie avec assurance me réconforte. Elle me permet d’affronter la misère dont nous sommes régulièrement témoins dans le métro, la ville ou les médias. Mon don m’aide à me donner une certaine fierté, la dignité d’être solidaire. Dans la grisaille de novembre, chaque année, le jour où je mets mon petit crochet sur le prélèvement à la source, je me sens plus sereine, plus humaine. »

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.