Le contenu

Nos étudiants s’illustrent en France avec un projet social innovant de clinique pédiatrique mobile

1re place ex-aequo au Tocqueville Challenge

19 juin 2018

Une équipe d’étudiants au MBA de HEC Montréal est l’une des deux gagnantes du Tocqueville Challenge, une compétition visant à promouvoir l’engagement civique, la solidarité citoyenne ainsi que la responsabilité et l’innovation sociale, et dont la finale internationale s’est déroulée le 4 juin à Paris.

L’équipe composée de Rislaine Benkelfat, Nathan Dahbi, Jean-Philippe Couture et Mustapha Makhdoom, a remporté les honneurs ex æquo avec l’équipe de l’École supérieure d’électricité (Supélec) de Paris.

Le projet de notre équipe gagnante, Ma MobiClinique, a ravi les membres du jury. Il s’agit d’une clinique pédiatrique mobile. Installée littéralement à l’intérieur d’un autobus, elle offrirait des soins médicaux aux enfants des quartiers plus défavorisés de Montréal. La MobiClinique propose un modèle alternatif et innovant de soins pédiatriques sans rendez-vous et inclut une application web grâce à laquelle les parents pourraient facilement s’inscrire la veille.

Le projet bénéficie de l’appui de plusieurs partenaires, dont l’Hôpital des Enfants de Montréal et son chef du service de pédiatrie générale, le docteur Geoffrey Dougherty. Plusieurs autres partenaires communautaires sont aussi impliqués. Les gagnants du Tocqueville Challenge sont confiants de voir le projet se concrétiser d’ici l’automne 2019.

« Je crois que ce qui a fait notre force est qu’on avait un projet réaliste et réalisable », mentionne Nathan. « Nous sommes issus de 4 domaines différents (pédiatrie, actuariat, ingénierie, et entrepreneuriat et innovation.) C’est ce qui fait notre force. Chacun s’est engagé dans cette expérience pour des raisons personnelles, mais on a surtout envie de redonner à la société. »

Les gagnants se partageront une bourse de 10 000 euros (un peu plus de 15 000 dollars canadiens), une somme qui pourra être investie directement dans la réalisation de leur projet.

C’était la première année que cette compétition française intégrait des équipes provenant d’autres pays du monde. Quatre équipes participaient à cette finale mondiale, dont 2 de HEC Montréal.

La seconde de nos équipes en finale était composée d’Amine Abdessemed et de Laetitia Angba, étudiants au diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.). Leur projet, SPECTRUM, vise à aider l’organisation des jeunes de Parc-Extension (PEYO) à définir et personnaliser des mesures d’impacts en lien avec sa mission, et à l’aider à récolter et automatiser des données, par une application ou une plateforme web.

Mentionnons que c’est le pôle IDEOS qui a sélectionné et parrainé les équipes de HEC Montréal, grâce à un financement du Mouvement des Caisses Desjardins.


Nouvelles > 2018 > Nos étudiants s’illustrent en France avec un projet social innovant de clinique pédiatrique mobile