Le contenu

Une stratégie de gestion de portefeuille ingénieuse donne la victoire à une équipe de HEC Montréal

McGill Investment Portfolio Challenge

16 novembre 2017

(De gauche à droite), Vincent Stabili, Othmane Zenati, Kiril Gatev. Absent de la photo : Jonathan Rioux.

Une équipe d’étudiants à la M. Sc. de HEC Montréal s’est brillamment illustrée lors de la finale du McGill Investment Portfolio Challenge (MIPC), le 4 novembre dernier. L’équipe formée de Kiril Gatev, Othmane Zenati, Vincent Stabili, et Jonathan Rioux a remporté la première place de cette compétition internationale. Les 4 étudiants ont mérité un prix de 25 000 dollars en argent.

Les concurrents devaient élaborer une stratégie de gestion de portefeuille, dans un contexte de fonds de pension à prestations déterminées. Le cas qui leur était soumis leur demandait de proposer une solution pour remédier à une situation de sous-capitalisation, un problème récurrent sur le marché actuel, qui signifie que la valeur des actifs d’un fonds est insuffisante par rapport à la valeur actuelle des pensions à payer dans le futur.

L’équipe gagnante a impressionné par sa stratégie d’investissement à 3 étages, composée d’un premier portefeuille d’obligations et de 2 « étages » de portefeuilles de produits dérivés : le 2e permettant de propulser les rendements et le 3e, de contrôler le risque créé par le second.

Les lauréats ont aussi usé de leurs connaissances en économie et ingénierie financière pour créer un algorithme, qui leur a permis de calculer la probabilité d’atteindre la pleine capitalisation dans les délais fixés et le cas échéant, d’estimer les injections requises.

Le jury, composé de responsables des plus grands fonds de pension canadiens, a salué l’originalité et l’ingéniosité de la stratégie gagnante. La méthode inédite mise de l’avant par les lauréats leur a même valu quelques entrevues dans des médias spécialisés canadiens et américains. Certaines institutions financières les ont aussi approchés pour discuter d’emploi futur.

Mentionnons qu’une autre équipe de HEC Montréal a pris part à cette compétition et s’est rendue en demi-finale. Les deux équipes avaient été entraînées par les professeurs Martin Boyer et Philippe d’Astous.

Le MIPC en était à sa toute première édition et a attiré des universités d’un peu partout dans le monde, notamment des États-Unis, d’Asie, d’Europe et d’Australie.


Nouvelles > 2017 > Une stratégie de gestion de portefeuille ingénieuse donne la victoire à une équipe de HEC Montréal