Le contenu

1re place à une compétition de jeunes entrepreneurs du G20

Le cofondateur d’OVA remporte les honneurs en Chine

15 septembre 2016

Harold Dumur, cofondateur d’OVA et diplômé de l’Accélérateur Banque Nationale – HEC Montréal, est arrivé premier lors de la compétition de présentation d’entreprises (pitch competition) au Sommet des jeunes entrepreneurs du G20 à Pékin.

Une cinquantaine d’entreprises provenant de tous les pays du G20 étaient inscrites à la compétition.

«Au début, je me disais que ce serait une compétition amicale, mais j’ai vite réalisé que les enjeux étaient très élevés, raconte Harold Dumur. Parmi les juges, il y avait des dirigeants de certains des plus gros fonds d’investissement en Chine, dont Keytone Venture et Fosun Group qui a investi dans le Cirque du Soleil l’année passée.»

OVA a créé StellarX, une plateforme de création de contenu de réalité virtuelle et augmentée pour les non-programmeurs.

«Pour nous, c’était vraiment important parce que la Chine est le plus important marché mondial pour la réalité virtuelle, explique M Dumur. Résultat direct de la compétition, on est en pourparlers pour un investissement de plusieurs millions de dollars.»

La compétition a eu lieu dans le cadre du Sommet des jeunes entrepreneurs du G20 en Chine. Une mission commerciale était jumelée à cet évènement pour une quarantaine de jeunes entrepreneurs canadiens, incluant cinq diplômés de HEC Montréal.

Le directeur de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale – HEC Montréal, Luis Cisneros, était de la tournée en Chine. « La compétition de startups a été un moment mémorable de cette tournée chinoise, estime-t-il. Des entreprises de premier plan des pays du G20 se sont affrontées devant un parterre composé d’investisseurs et entrepreneurs chinois de prestige. Avec cette première place, Harold et OVA vont inspirer nos futures générations d’entrepreneurs en démontrant qu’au Québec il y a de la matière pour devenir de chefs de file mondiaux.»

Selon le directeur de l’accélérateur Banque Nationale – HEC Montréal, Manaf Bouchentouf, «le Sommet des jeunes entrepreneurs du G20 constitue une opportunité pour les entrepreneurs pour découvrir d’autres milieux et cultures d’affaires. La Chine dans ce contexte constitue un écosystème propice tant pour la croissance des entreprises de par la taille du marché que pour les occasions de partenariat ou d’investissement».


Nouvelles > 2016 > 1re place à une compétition de jeunes entrepreneurs du G20