Le contenu

EMBA McGill-HEC Montréal : Louise Richer nommée membre de l’Ordre du Canada

22 janvier 2016

Pour sa contribution à l’épanouissement et à la diffusion des arts du spectacle en tant que directrice fondatrice de l’École nationale de l’humour, Louise Richer, étudiante à l’EMBA McGill-HEC Montréal, est nommée membre de l’Ordre du Canada, l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles de notre pays.

Tour à tour psychologue, comédienne, formatrice et directrice, Louise Richer est loin d’être l’étudiante typique. Mais pourquoi avoir décidé de retourner aux études en août 2014, joignant près de 40 autres participants provenant de 21 industries des plus variées? « Je crois que nous avons une responsabilité envers nous-mêmes de rester stimulés et stimulants, a-t-elle déclaré dans un article du McGill Reporter. J’ai un fort besoin d’apprendre et de prendre des risques. À mon avis, on apprend quand on se déstabilise. Or, retourner à l’école, c’est toute une déstabilisation! »

Le codirecteur de l’EMBA McGill-HEC Montréal, Alain Pinsonneault, n’a que des éloges à faire sur l’étudiante de 63 ans : « Notre programme cherche à maximiser la diversité dans les salles de classe. La présence de Louise était plus qu’avantageuse, puisqu’elle a apporté une perspective tout à fait différente. Très dynamique et curieuse, elle peut comprendre et analyser des problèmes très complexes de diverses manières, et ce, grâce à son bagage et à son expertise*. »

Le 5 février marquera la fin officielle du programme pour Louise Richer. Elle y présentera les résultats de son projet de recherche, dans lequel elle traite de la formation traditionnelle et en entreprise effectuée par l’École nationale de l’humour. Ayant interviewé des membres de la haute direction de grandes entreprises (Banque Nationale, Transcontinental, Telus, etc.), elle explore dans son projet le rôle et leur utilisation de l’humour dans leur culture d’entreprise.

La future diplômée compte d’ailleurs poursuivre son exploration de ce sujet : « L’humour et les affaires, c’est un domaine de recherche de plus en plus populaire. On remarque que, même si l’argent reste important, l’élément primordial pour les employés, c’est de se sentir bien dans leur travail, particulièrement chez les plus jeunes. […] Le capital humain, c’est désormais la préoccupation principale à travers le monde, loin devant l’excellence opérationnelle et l’innovation. C’est le climat de travail, l’attraction, la rétention qui priment. Et plus que jamais, l’humour fait partie de cela*. »

*Source : McGill Reporter – James Martin

Photo : École nationale de l’humour


Nouvelles > 2016 > EMBA McGill-HEC Montréal : Louise Richer nommée membre de l’Ordre du Canada