Le contenu

Un prix de l’ASAC pour Gwyneth Edwards

7 juin 2016

La professeure adjointe Gwyneth Edwards (affaires internationales) a reçu la mention honorable 2015 de l’Association des sciences administratives du Canada (ASAC), division Théorie des organisations, pour son article « Entrapment: The constraining nature of CEO narratives », coécrit avec Rick Molz (Université Concordia).

L’étude récompensée démontre comment les récits de chefs de la direction sont reliés aux changements stratégiques. Pour ce faire, les auteurs ont étudié leur rôle et leur influence en utilisant une approche historique. Leur analyse suggère que, dans un contexte de changement stratégique important, les chefs de direction utilisent les récits pour gagner du capital (social, financier et de réputation) auprès de leurs administrateurs et que, lorsqu’il y a des liens solides textuels entre les différentes sources de récits et dans le temps, un récit dominant émerge et limite le choix stratégique.

Titulaire d’un Ph. D. et d’un MBA de l’Université Concordia, Gwyneth Edwards est professeure à HEC Montréal depuis juin 2013. Membre du Comité d’éthique de la recherche, elle se spécialise en stratégies de gestion internationale, en pratiques stratégiques, en processus stratégiques et trajectoire de l’entreprise ainsi qu’en transfert de connaissances dans les multinationales.

Soulignons qu’elle a été sélectionnée en juillet 2014 comme finaliste du Grigor McClelland Dissertation Award, un concours organisé par le Journal of Management Studies et la Society for the Advancement of Management Studies, et qu’elle a reçu en juin 2014 la médaille d’or académique du gouverneur général du Canada. De plus, pour un autre article coécrit avec Rick Molz, soit « MNE practice transfer as a process of institutional change », elle a remporté en 2015 une mention honorable de la Revue canadienne des sciences de l’administration.


Nouvelles > 2016 > Un prix de l’ASAC pour Gwyneth Edwards