Le contenu

HEC Montréal et le Conference Board du Canada annoncent la création de l’Institut du Québec

20 février 2014

HEC Montréal et le Conference Board du Canada annoncent une entente de partenariat pour la création de l’Institut du Québec (IdQ). Sous la présidence de Raymond Bachand, conseiller stratégique à Norton Rose Fulbright, ce nouvel institut de recherche permettra de maximiser l'expertise des deux organisations en proposant des solutions adaptées aux enjeux de compétitivité auxquels le Québec fait face.

Situé dans les locaux de HEC Montréal, l’IdQ sera dirigé par Mia Homsy (M. Sc. 2008) du Conference Board du Canada, et le programme de recherche sera sous la direction de Robert Gagné, directeur de la recherche et du Centre sur la productivité et la prospérité (CPP). L'IdQ ne constituera pas sa propre équipe de chercheurs, mais fera appel aux chercheurs de HEC Montréal et du Conference Board du Canada.

L’IdQ bénéficiera de la crédibilité et de la notoriété du Conference Board du Canada et de HEC Montréal dans le débat public, grâce aux analyses rigoureuses, indépendantes et non partisanes qui font la réputation des deux établissements. L’Institut sera en mesure de se tailler une place dans le débat sur les politiques publiques québécoises par ses réflexions et ses analyses scientifiques ainsi que par sa capacité de rassembler les interlocuteurs concernés. Il fournira ainsi aux autorités publiques et privées les outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées.

Michel Patry, directeur de HEC Montréal, se réjouit : « Ce partenariat combinera les forces de nos chercheurs de haut calibre et perpétuera les valeurs de rigueur et d’indépendance qui sont chères à nos deux établissements. Je suis persuadé que l’Institut du Québec contribuera à hausser la qualité du débat public et aidera le Québec à relever les défis majeurs des prochaines années. »

L’IdQ commencera par consulter les parties prenantes afin d’identifier les principales priorités. Le profil démographique, la viabilité des finances publiques et la productivité de la province représenteront sans aucun doute des enjeux prioritaires.

Bien que le plan de recherche soit toujours en élaboration, il comprendra une gamme de sujets tels que la revitalisation de la main-d’œuvre et du développement des compétences, la promotion des investissements en capital et de l'innovation, l’amélioration des pratiques dans le secteur de la santé et le soutien des infrastructures. L’IdQ se penchera également sur la fiscalité des particuliers et des entreprises, les ressources naturelles et l’énergie, le commerce et les exportations, ainsi que le développement du Nord.

Michel Patry, Mia Homsy, Robert Gagné, Hélène Desmarais, présidente du conseil d’administration de HEC Montréal, Dan Muzyka, président et chef de la direction du Conference Board du Canada, Raymond Bachand et Jean-René Halde, président du conseil du Conference Board du Canada.

Photo : Sylvie Trépanier


Nouvelles > 2014 > HEC Montréal et le Conference Board du Canada annoncent la création de l’Institut du Québec