Le contenu

Le doctorant Saouré Kouamé récompensé par le CRISES

6 juin 2013

Lors de la 14e édition du Colloque des étudiants des cycles supérieurs du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES), à l’Université du Québec en Outaouais, Saouré Kouamé, doctorant à HEC Montréal, a remporté le prix Jean-Marie-Fecteau, pour son article intitulé « La diversité affective dans les upper echelons ». Saouré réalise sa thèse sous la direction du professeur titulaire Taïeb Hafsi (management).

Remis pour la première fois cette année en mémoire du chercheur Jean-Marie Fecteau, fondateur du Centre d'histoire des régulations sociales et membre du CRISES, décédé en octobre 2012, ce prix récompense la meilleure communication scientifique soumise par un étudiant associé au Centre. Cette distinction s'accompagne d'une invitation, pour le récipiendaire, à soumettre son texte pour évaluation et publication dans Économie et Solidarités, une revue du Centre interdisciplinaire de recherche et d’information sur les entreprises collectives (CIRIEC-Canada), portant sur l'économie sociale et publique.

L'article primé montre comment la composition et l’interaction au sein d’une équipe de haute direction (upper echelon) influencent la prise de décision stratégique et la performance d’une organisation. Il s’appuie sur l’étude qualitative d’une grande organisation philanthropique pour apporter de nouveaux éclairages théoriques. Il met particulièrement en exergue l’importance de la diversité affective (différence de profil affectif entre membres) comme un facteur tout aussi important que la diversité démographique dans le fonctionnement des équipes de direction. Cet article se présente également comme une contribution à la littérature naissante sur le management stratégique des organisations philanthropiques.

 

À propos du CRISES

Le CRISES est une organisation interuniversitaire et pluridisciplinaire qui regroupe une soixantaine de chercheurs affiliés principalement à huit établissements : HEC Montréal, les universités Concordia, de Montréal, de Sherbrooke, Laval, du Québec à Montréal, en Outaouais et à Chicoutimi. De formations disciplinaires diversifiées (anthropologie, géographie, histoire, mathématiques, philosophie, relations industrielles, science de la gestion, science économique, science politique, sociologie et travail social), les membres du CRISES étudient et analysent les innovations et les transformations sociales à partir de trois axes complémentaires : le développement et le territoire, les conditions de vie et le travail ainsi que l'emploi.


Nouvelles > 2013 > Le doctorant Saouré Kouamé récompensé par le CRISES