Le contenu

Don de 2,5 M $ de Rémi Marcoux et de TC Transcontinental à Campus Montréal

6 février 2013

Campus Montréal, la grande campagne de financement conjointe de HEC Montréal, de Polytechnique Montréal et de l’Université de Montréal, annonce un don majeur de 2,5 millions de dollars de M. Rémi Marcoux et de TC Transcontinental. Cette somme servira à la création du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux, une initiative qui vise à éveiller la fibre entrepreneuriale chez des étudiants qui deviendront des entrepreneurs créatifs et audacieux, socialement responsables, intégrés dans un réseau d’affaires et dotés d’une vision internationale.

Le nom Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux rend également hommage au grand entrepreneur qu’est M. Marcoux. « C'est un très grand honneur pour ma famille et moi-même, ainsi que pour TC Transcontinental, de remettre ce don afin d'aider des jeunes à acquérir une solide formation de pointe en entrepreneuriat, adaptée à la réalité du monde des affaires d'aujourd'hui et de demain, souligne M. Marcoux. Je suis convaincu que HEC Montréal saura guider avec succès les pas de ces futurs entrepreneurs pour qu’ils intègrent le monde des affaires encore mieux outillés. À TC Transcontinental, la culture entrepreneuriale a toujours été et demeure au cœur de notre développement. Cette influence nous a permis de créer une des plus grandes entreprises du genre au Canada, un fleuron québécois. Pour l’avenir, nous entendons poursuivre notre croissance en ce sens et nous sommes fiers de pouvoir compter sur des entrepreneurs de qualité. » 

Le développement de l’entrepreneuriat et les étudiants des trois établissements de Campus Montréal qui désireront suivre le Parcours reçoivent grâce à ce don un appui de taille, ce que soulignent les trois chefs d’établissements de la campagne. Pour M. Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal : « Cette contribution s’inscrit parfaitement dans notre grande campagne de financement, puisque l’entrepreneuriat est l’un des créneaux d’excellence sur lesquels nous misons. Notre campus est une véritable pépinière de talents et d’idées qui peuvent conduire, avec le bon encadrement, à la création d’entreprises innovantes. »

M. Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal, ajoute que le génie, comme les arts, et bien d’autres domaines d’études sur le campus, peuvent donner naissance à une multitude de projets susceptibles de donner le goût d’entreprendre : « Le Parcours constituera, pour ceux qui ont le potentiel de devenir entrepreneurs, l’occasion parfaite de concrétiser leur projet et, pour d’autres, de mieux connaître les rouages de l’entrepreneuriat. Le Québec a besoin d’entrepreneurs talentueux, visionnaires et prêts à relever les défis de la mondialisation. »

« Le Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux visera, par une formation de pointe et un accompagnement hors pair, à maximiser les habiletés qui caractérisent les entrepreneurs, soit la curiosité, l’intuition, la résistance au stress, la tolérance élevée aux risques et la compréhension des forces du marché et de notre environnement d’affaires, soutient M. Michel Patry, directeur de HEC Montréal. Ces habiletés et cette capacité à composer avec son milieu et avec les contraintes associées aux affaires ont caractérisé la carrière de M. Rémi Marcoux, lui-même étant un diplômé hautement estimé de notre École. Cette confiance que nous accordent M. Marcoux et TC Transcontinental nous touche beaucoup, et nous acceptons avec enthousiasme la responsabilité qu’on nous confie : celle de veiller à ce que ces nouveaux fonds produisent le maximum de retombées, notamment un plus grand nombre encore d’entreprises fortes et prospères. »

Le Parcours a pour objectif principal de sensibiliser chaque année quelque 800 étudiants de HEC Montréal, de Polytechnique Montréal et de l’Université de Montréal à l’entrepreneuriat. Certains d’entre eux pourront choisir de suivre une partie seulement de la formation et des activités. D’autres, au baccalauréat, auront la possibilité de suivre le parcours dans son intégralité. Ils recevront alors une attestation confirmant leur cheminement entrepreneurial.

Dans l’ensemble du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux, le développement du savoir-être chez les étudiants est particulièrement valorisé. Le volet scolaire du Parcours transmet des savoirs et des savoir-faire entrepreneuriaux, dans le cadre de cours, stages et séjours internationaux. Le volet extrascolaire comprend diverses activités de mises en situation ciblées et des activités de découverte. Enfin, le volet d’accompagnement, exclusif aux étudiants inscrits au Parcours, permettra à ces derniers de tisser des liens avec un entrepreneur qui agira comme mentor. Le Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux est très novateur en offrant une combinaison de ces trois volets et le rôle clé qu’assume le responsable pédagogique qui accompagne chaque étudiant.

Rappelons que Campus Montréal est la campagne de financement conjointe de HEC Montréal, de Polytechnique Montréal et de l’Université de Montréal. Cinq coprésidents ont accepté de prêter leur nom et leur temps à la réussite de cette campagne : l’honorable Louise Arbour (International Crisis Group), Mme Hélène Desmarais (Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal) et MM. Geoffrey Molson (Club de hockey Canadien, Centre Bell et evenko), Michael Sabia (Caisse de dépôt et placement du Québec) et Thierry Vandal (Hydro-Québec).

M. Christophe Guy, directeur général, Polytechnique Montréal, M. Michel Patry, directeur, HEC Montréal, Mme Anne-Sophie Riopel-Bouvier, étudiante, B.A.A., HEC Montréal, M. Rémi Marcoux, fondateur et administrateur, TC Transcontinental, M. Guy Breton, recteur, Université de Montréal.

Photo : Sylvie Trépanier


Nouvelles > 2013 > Don de 2,5 M $ de Rémi Marcoux et de TC Transcontinental à Campus Montréal