Le contenu

Plus d'une tonne et demie de petits électroniques et de piles récupérée !

10 avril 2013

HEC Montréal, l’Université de Montréal, Polytechnique Montréal et le collège Jean-de-Brébeuf sont fiers d’annoncer le vif succès résultant du déploiement de leur nouveau réseau de bacs de récupération Électrobac, en fonction depuis novembre 2012. En quatre mois seulement, plus d’une tonne et demie de petits électroniques et de piles a ainsi été récupérée !

Rendu possible grâce à la collaboration des quatre établissements et à la contribution importante du Fonds Éco IGA (dont l’IGA Van Horne) et du Jour de la Terre Québec, ce projet d’installation de bacs permanents permet aux membres de ces quatre communautés de se défaire facilement de leurs petits appareils électroniques désuets ou non fonctionnels – cellulaires, calculatrices, appareils photo, lecteurs MP3, tablettes électroniques, chargeurs, câbles, cartouches d’encre, CDs et autres périphériques – dans l’un des 11 bacs de récupération Électrobac installés sur les campus.

« Ce projet s’inscrit dans le prolongement du projet-pilote Électrobac, mis en place par la Direction du développement durable de HEC Montréal et la COOP HEC Montréal en novembre 2011, qui a été un succès avec la récupération de plus de 700 kg de piles et petits électroniques en un an », précise Pierre Batellier, coordonnateur, développement durable, HEC Montréal.

Les déchets électroniques récupérés sont acheminés vers un centre de traitement situé dans la région montréalaise (Dorval), minimisant en cela les transports. Ce centre, certifié par le Bureau de la qualification des recycleurs et régi par l’Association pour le recyclage des produits électroniques (ARPE-Québec), remet en état les appareils électroniques encore fonctionnels et recycle les autres, après avoir effacé leur contenu de données personnelles.

Matthieu Decoste, conseiller en environnement, Polytechnique Montréal; Stéphane Béranger, coordonnateur en développement durable; Université de Montréal, Marc-André Cyrenne, directeur, IGA Van Horne; Pierre Batellier, coordonnateur, développement durable, HEC Montréal; Anne Roudaut, conseillère en environnement, collège Jean-de-Brébeuf; Jacques Fortin, directeur du développement durable, HEC Montréal; Ludivine Mas, directrice des programmes et du Fonds Éco IGA – Jour de la Terre Québec; Pierre Lussier, directeur, Jour de la Terre Québec.

Marc-André Cyrenne (B.A.A. 2009), directeur, IGA Van Horne, en compagnie de Philip Bénard (B.A.A. 2011), président, Électrobac.


Nouvelles > 2013 > Plus d'une tonne et demie de petits électroniques et de piles récupérée !