Le contenu

Une Chaire UNESCO en management culturel à HEC Montréal

10 mai 2013

HEC Montréal et la Commission canadienne pour l'UNESCO ont officialisé la création de la Chaire UNESCO en management culturel lors de l’événement Leadership Nouveau qui s’est déroulé au Museum of Modern Art (MoMA) à New York aujourd’hui. Myriam Montrat, secrétaire générale de la Commission, Michel Patry, directeur de l'École, et François Colbert, titulaire de la Chaire UNESCO, étaient présents pour la présentation des objectifs de cette chaire qui a pour mission d’offrir des programmes en gestion des arts destinés aux pays du Sud.  

« HEC Montréal est une école de renommée mondiale dans le domaine du management culturel, explique François Colbert, qui est aussi titulaire de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux. Son objectif est de former les gestionnaires culturels aux meilleures pratiques de management, et cette nouvelle Chaire nous permettra de faire rayonner encore plus largement nos activités à travers le monde. »

Une vingtaine de professeurs sont associés à la Chaire UNESCO en management culturel dont les objectifs sont les suivants :

Selon l’UNESCO, la coopération intellectuelle internationale est un puissant catalyseur pour l’établissement d’une paix durable. Depuis sa création, l'UNESCO encourage le dialogue entre les universitaires qui font maintenant partie d'une multitude de réseaux internationaux. Le Programme UNITWIN/Chaires UNESCO a été conçu pour faire avancer la recherche, la formation et le développement des programmes dans les domaines de compétence de l'UNESCO en créant des réseaux et en encourageant la coopération internationale au moyen du transfert de connaissances au-delà des frontières.

« Les gestionnaires des milieux des arts et de la culture trouvent à HEC Montréal une formation de pointe, axée sur la pratique et qui répond à leurs attentes, explique Michel Patry. Nous accueillons déjà plusieurs étudiants dans notre programme de Ph. D. en administration en provenance d’Amérique latine, d’Asie et d’Europe, qui s’intéressent particulièrement à la gestion des organisations culturelles. L’annonce de cette nouvelle chaire Unesco confirme, et j’en suis très heureux, la pertinence d’offrir de tels enseignements. »

Pour réaliser son mandat, la Chaire UNESCO en management culturel se propose de travailler avec des institutions universitaires dont les activités s’étendent à plusieurs pays d’Amérique latine, d’Asie et d’Afrique, dont : Universidad de los Andes, Facultad de Administración, Bogotá (Colombie), Urban Research Plaza, Osaka City University (Japon) et Instituto Universitário de Lisboa, ISCTE, Lisbonne (Portugal).

 

À propos de l’UNESCO et de la Commission

L’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) s’emploie à créer les conditions d’un dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect de valeurs partagées par tous. La Commission canadienne pour l’UNESCO joue un rôle consultatif, de conseiller, de liaison et de coordination eu égard aux activités de programme de l’UNESCO au Canada, et se veut une contribution du Canada au travail de l’UNESCO à l’échelle mondiale. La Commission est hébergée au sein du Conseil des arts du Canada.


Nouvelles > 2013 > Une Chaire UNESCO en management culturel à HEC Montréal